Aller au contenu principal

Rouge volcan

Album
à partir de 5 ans
: 9782844554819
13.50
euros

L'avis de Ricochet

Après l’eau, celle de l’océan, bleue, ou de la glace, blanche, Eric Battut s’affronte au feu, Rouge volcan.

Comme dans ses livres précédents, deux petits personnages mettent en perspective un phénomène naturel. Ici deux vulcanologues, minuscules à bord de leur bateau, dans leurs scaphandres, s’approchent peu à peu du cratère. Les éléments s’agitent, gaz, coulée, lave sont en mouvement. Ils envahissent la page dans un choc de couleurs, rouge, gris et dans un choc de matières papiers collés, ardoise granuleuse ou orange moiré. Les deux images contrastées, calme travail des scientifiques et chaos terrestre, forment un parallèle avec le double langage employé : d’une part celui de la science, « scories, densité, vitesse, température » ; d’autre part, celui de l’émotion, « colère, furie, extrême limite, embrasement ».

Cette duplicité tant de l’image que du langage autorise une double lecture de cet album apparemment tranquille. On peut le lire comme un hommage un peu narquois à la recherche scientifique, tenace, et méticuleuse, rationnelle ou bien comme un hommage à la grandeur cosmique de la nature. À tel point que le lecteur peut le considérer comme un documentaire ou comme un poème transcendé par la mise en images.

Une construction narrative linéaire en aller-retour, une illustration contrastée noir et rouge entre frayeur et séduction ; science et poésie.

Présentation par l'éditeur

«Perdue au milieu de l’océan, une île. C’est un volcan. Il semble se réveiller. Un immense dôme de fumée surplombe son sommet. Des savants en combinaison s’approchent en bateau.»

Pendant que les vulcanologues effectuent leurs prélèvements et leurs mesures, deux petits riens face à l’immense volcan en colère, Éric Battut transforme leur ascension en poésie brute. Papier moiré de rouge, papier