Aller au contenu principal

Quatre soeurs

Roman
à partir de 12 ans
: 9782211214087
19.80
euros

L'avis de Ricochet

Les sœurs Verdelaine ne sont pas quatre, mais cinq. De la plus petite à la plus grande, elles se prénomment Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et enfin Charlotte, dite Charlie, l'adulte qui fait tourner la Vill'Hervé. Cette grande maison maritime au bord de la falaise accueille les filles depuis toujours, en compagnie d'Ingrid et Roberto (les chats), Blitz (l'écureuil), Swift (la chauve-souris). Les parents des sœurs, brutalement décédés il y a quelques années, font également des apparitions discrètes et réconfortantes auprès de chacune de leurs enfants.

Tout ce joli monde est raconté par un narrateur externe virevoltant, sur la petite musique, le goût des noms bien trouvés et l'écriture confiante de Malika Ferdjoukh. D'abord parus séparément, les quatre livres, qui suivent une sœur et une saison, ont été des succès de librairie. Ils ne se centrent pas forcément sur la sœur du titre, car les filles forment un tout et interagissent sans cesse. Au mieux racontent-ils une aventure close, et encore voit-on les événements, les nouveaux personnages filer ensuite d'un épisode à l'autre : c'est un amoureux éconduit, une petite voisine malade, un vieil arbre tombé dans le puits…

La réunion dans un seul gros tome de ces histoires crée un effet de groupe irrésistible, à l'excellente tenue d'ensemble. Il y a du rire et des larmes, de l'amour et de l'amitié, de la mélancolie mais jamais de regrets ni de haine. Tendance oblige, on peut parler aujourd'hui de « feel good book » pour adolescents. Il est cependant sûr et certain que l'entrain de l'auteur à nous offrir ces petits bijoux n'a pas été précédé d'une quelconque intention éditoriale : les Verdelaine nous semblent tellement proches et sincères qu'elles ne peuvent venir que du cœur…

Présentation par l'éditeur


Une belle villa au bord de la mer, pleine de recoins et de mystère. Quatre soeurs qui sont cinq, orphelines de fraîche date. Leurs amis, leurs amours, leurs humeurs, leurs humour.



Le dernier livre de Malika Ferdjoukh est une tétrade, un festival en quatre tomes, réunis en un seul volume, de personnages, de péripéties et de dialogues piquants, l’équivalent moderne et littéraire
des bonnes vieilles