Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

L'homme au violon

Elisabeth Duval
Album
à partir de 6 ans
: 9782877678599
12.80
euros

L'avis de Ricochet

Il y a une différence entre entendre et écouter, comme il y a une différence entre voir et regarder. En janvier 2007, un célèbre violoniste a joué dans une station de métro, n'intéressant que quelques enfants. Tous les adultes ont passé leur chemin, peut-être donné une pièce à l'homme du métro... Dylan, sur le chemin de l'école avec sa maman, fait partie des oreilles instinctives et averties qui ont saisi la qualité du jeu du violoniste. Toute la journée, il a été porté par les sons qu'il avait entendus le matin. Alors, au repas du soir, Dylan n'a pas du tout été étonné de reconnaître un morceau de l'artiste, alors qu'un journaliste expliquait « l'expérience » qui avait été menée... Avec sa maman, ils se sont alors laissé envelopper par la beauté de la musique...

L'histoire, fait réel, est racontée avec une grâce attentive et un grand sens de l'à-propos par Kathy Stinson : « Dylan est quelqu'un qui remarque les choses. Sa maman est quelqu'un qui ne remarque rien ». Le dessin de Dusan Petricic, merveilleux, joue sur la différence entre un monde en noir et blanc (celui des adultes), un monde de sons qui prennent des formes agressives, pointues, et un monde en couleurs (celui de Dylan), où la musique devient volutes, fait danser, voler, et poursuit les oreilles pendant longtemps. Affairé, perdu dans des tâches pour la plupart inutiles, l'homme oublie l'essentiel : lui-même et une capacité à accueillir le beau. Heureusement, les enfants sont là pour le leur rappeler, pour peu qu'on les écoute, bien sûr... Un album d'une grande suggestion qui magnifie l'anecdote.

Présentation par l'éditeur

Un matin de janvier 2007, l’un des plus grands violonistes de notre temps, Joshua Bell, est descendu dans le métro pour y donner un concert.

La veille encore, il se produisait à guichets fermés. Mais, dans la station de métro, plus d’un millier de voyageurs l’entendront jouer et ils ne seront que sept à l’écouter vraiment, essentiellement des enfants…

Du même auteur

La dame aux livres

Album
à partir de 5 ans