Aller au contenu principal

Rechercher un livre

La quête de l'espèrance (Tome 1) : Izaïn, né du désert

Roman
à partir de 11 ans
: 9782841724796
10.00
euros

L'avis de Ricochet

Le cadre de ce premier volume est un désert immense, aux limites mal connues, que de gigantesques vaisseaux animaux sillonnent inlassablement. Ils vont d’oasis en oasis, abordent parfois quelques cités commerçantes où se côtoient toutes sortes de peuples et d’intérêts. Ils sont conduits par des capitaines qu’un lien très intime et indicible unit à eux. On ignore d’où ils viennent. Mais ils avancent.
L’Espérance est l’un d’eux, mené par Légyria, une jeune femme fougueuse, qui doit se faire respecter dans un monde d’hommes. A ses côtés, Orso, le bosco du vaisseau, a toute sa confiance, ainsi que Bayu, le fouisseur et guérisseur, qui connaît les entrailles d’Espérance mieux que quiconque.
Espérance croise sur sa route un garçon déguenillé, surgit d’on ne sait où. Orso le recueille à bord et Bayu le requinque. Il n’a pas de mémoire, ne prononce qu’un seul mot quand il monte à bord : Izaïn, et possède un livre mystérieux, couvert de signes inconnus et de plans. L’arrivée d’Izaïn, ce garçon si énigmatique, sur Espérance, avec laquelle il communique mentalement, va bouleverser le destin de ses occupants. La quête du fluide nécessaire à la vie d’Espérance, dans la grouillante cité de Baas’abell, précipite les choses. Le Roi des Gueux entre en scène ainsi que les Pirates de fer, les guerriers redoutables, dotés d’une technologie très pointue. Dès lors, les péripéties se succèdent à un rythme effréné : enlèvements, courses poursuites, complots et destructions …
Heliot concocte là une histoire de pirates dans un univers de science-fiction, très bien rythmée. Le monde qu’il crée est esquissé, les personnages sont campés fortement, avec leurs parts d’ombre et leurs convictions. Les vaisseaux animaux sont des entités fascinantes et mystérieuses, poétiques aussi parfois. On a forcément envie d’en savoir plus …

Johan Heliot a fait une entrée remarquée sur les terres de l’imaginaire avec La lune seule le sait, belle uchronie steampunk publiée chez Mnémos en 2000, disponible également dans la collection Folio SF.
Depuis il ne cesse d’écrire, romans et nouvelles, aussi bien en littérature adulte que jeunesse. Nous avons aimé son Ados sous contrôle, publié en 2007 chez Mango, dans la collection Autres mondes, qui interroge sur les tentations sécuritaires de nos sociétés.

On trouve aussi des vaisseaux animaux dans d’autres romans de SF jeunesse : Les Abîmes d’Autremer, de Danielle Martinigol (Mango, Autres mondes) ou bien plus récemment, le magnifique Léviathan, de Scott Westerfeld, chez Pocket jeunesse.

Du même auteur

Les amants du Génome

Roman
à partir de 13 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Les sous vivants

Roman
à partir de 12 ans
Avis de lecture

Du même illustrateur

Les Passe-Vents

Roman
à partir de 10 ans
Avis de lecture

La quête de l'espèrance (Tome2 ) : Les pirates de fer

Roman
à partir de 12 ans
Avis de lecture