Aller au contenu principal

Course épique

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 5 ans
: 9782848658773
16.50
euros

L'avis de Ricochet

Dans cet album, Marie Dorléans a choisi de donner rendez-vous à son lecteur sur un hippodrome. La fête bat son plein car une course hippique va avoir lieu. Les spectateurs magnifiquement habillés se parent de leurs jumelles pour ne pas rater une miette de la compétition. Les jockeys entassés sur leurs montures se scrutent d’un œil jaloux et inquisiteur. Quant aux chevaux, ils poussent des hennissements d’impatience quand « soudain PAN, c’est parti ! ». Alors que, prenant la tête du peloton, les premiers concurrents s’élancent à toute allure, la suite du cortège des jockeys se révèle, au fil des pages, plutôt étonnante. Toutes les stratégies les plus abracadabrantesques semblent en effet être déployées par les participants pour remporter cette course. Une fusée installée sur le dos d’un jockey propulse notamment ce dernier en tête de file lorsque tout à coup, un(e) invité(e) surprise vient perturber le « bon » déroulement de l’épreuve !

Le format à l’italienne de cet album contribue de manière magistrale à la bonne réception du récit de cette chevauchée incroyable que Marie Dorléans relate de manière originale et très drôle. Les nombreux rebondissements que révèle l’intrigue ainsi que les détails drolatiques qui se cachent dans les illustrations feront sourire les lecteurs férus de courses de chevaux, courses que l’auteure de cet album aime à caricaturer d’un coup de crayon toujours très élégant, ironique mais bienveillant !

L’on décerne donc un premier prix à cette course illustrée avec humour et espièglerie !

Présentation par l'éditeur

Élégantes à chapeau et mordus de paris se pressent à la barrière : c’est aujourd’hui la grande course. Sur le terrain, les jockeys se toisent, les chevaux piaffent et… PAN ! c’est parti ! Dans un grondement sourd, le peloton s’élance. Mais avec Marie Dorléans, la fantaisie prend vite le dessus : déjà, certains n’ont même pas pu prendre le départ. L’un sur un âne, l’autre sur une statue équestre,