Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Y a pas de héros dans ma famille !

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 10 ans
: 9782330072476
13.50
euros

L'avis de Ricochet

Mo voit sa vie soudainement bouleversée. Auparavant, tout était pourtant très binaire : il était Maurice à l’école, où tout est ordonné et bien agencé, et il redevenait Mo à la maison, où tout est plus mouvementé et chahuté. Mais voilà qu’un jour, Hippolyte vient brouiller son organisation. Car le jeune Hippolyte a, chez lui, toute une galerie de photographies des héros de sa famille. Et dans la famille de Maurice, entre son père qui travaille au noir, son frère qui passe son temps à ne rien faire ou encore sa mère qui s’occupe en cuisinant des crêpes, on est davantage dans une famille de zéros. Maurice est-il vraiment membre d’une famille de nuls ?

Ce roman est totalement envoûtant. D’abord, l’écriture est d’une extrême justesse. Jo Witek a su trouver les mots pour retranscrire avec un grand réalisme le contexte familial de Maurice. Ensuite, le roman avance tout doucement et les retournements successifs sont d’une très grande force. Le lecteur est nécessairement invité à se poser des questions : à quoi tient la réussite ; connait-on bien ses ancêtres ; quel est le plus important dans la vie ? Enfin, extrêmement attachant, Maurice est un personnage très réaliste. Loin d’être une simple figure de papier prétexte à poser les jalons de nombreuses réflexions, il détient une véritable richesse personnelle et ce tour de force littéraire évite tout pathos larmoyant trop facile. Retournant totalement les stéréotypes sociaux, Jo Witek offre ainsi un roman très abouti, qu’il faut vite mettre entre toutes les jeunes mains.

Présentation par l'éditeur

Jusque-là tout était clair dans sa tête. À la maison, il était Mo, parfois aussi Tit’tête ou Bouffon à lunettes. À l’école, c’était Maurice Dambek. Chez lui, à l’étroit dans le petit appartement, ça parlait fort par-dessus la télé et ça disait des gros mots (pour être tranquille, Mo fait ses devoirs dans la baignoire !). En classe, on se tenait correctement et on parlait comme dans les livres. Ses