Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Teddy n’a-qu’un-oeil

Roman
à partir de 10 ans
: 9782013973472
10.00
euros

L'avis de Ricochet

Thomas et Lucile sont des fans du Seigneur des anneaux. Lucile se prend pour Galadriel, tandis que Thomas dessine des monstres dans son « terrible manuel de monstruosités » et se bat contre les orques. Ils jouent ensemble à être leurs personnages dans le jardin familial, au fond duquel une épaisse haie de lauriers marque la limite avec le parc de la maison de retraite. Les enfants ont l'habitude de passer de l'autre côté et d'aller papoter avec deux pensionnaires pleins de charme, Mme Véronikabéla et Monsieur Kottavoz. C'est lors d'une de ces virées qu'ils trouvent une espèce de drôle de lézard cyclope. D'abord un peu effrayés, ils se prennent d'amitié pour cette étrange créature et la ramènent à la maison. Bizarrement, le temps aux côtés de ce lézard ne passe pas toujours de la même façon, les enfants en arrivent à la conclusion que c'est un lézard chronophage : utile lorsqu'on a envie que la leçon de maths passe plus vite mais angoissant lorsqu'on ne se souvient plus du repas passé avec ses parents !

La maman des enfants est sage-femme, le père assiste les patients en fin de vie dans une unité de soins palliatifs, la petite chatte de la famille est en train de s'éteindre, Monsieur Kottavoz est prêt à mourir, malgré son plaisir aux petits moments de bonheur, alors que Madame Véronibakéla jouit encore de la vie.

Prétexte à évoquer la mort dans toutes ses inconnues, ce roman à l'écriture légère apporte une touche de surnaturel bienvenue pour traiter de ce sujet grave. Par petites touches, l'auteur pousse le lecteur dans une réflexion à propos de la douleur, de l'euthanasie, du bonheur, de la tristesse. Il n'apporte pas une réponse mais des réponses parmi lesquelles le lecteur peut se retrouver. Les personnages sont agréablement nuancés. Les enfants sont des enfants et les adultes parlent un langage d'adulte. Même s'il traite d'un sujet triste, ce livre est lumineux et positif et les illustrations sympathiques amènent une respiration bienvenue dans la lecture. Bon bouquin pour lecteurs dès 10 ans.

Présentation par l'éditeur

«Dur, dur de se concentrer sur ses devoirs quand on a 12 ans et qu’on ne pense qu’à une chose : dessiner des monstres dans ses cahiers ! Une armée d’orques, une bande de trolls, c’est bien moins effrayant que la grammaire ou les maths ! Jusqu’au jour où, alors qu’il joue avec sa sœur Lucile, Thomas rencontre un monstre en chair et en os : un gros lézard à l’œil unique…


D’abord effrayés puis

Du même auteur

Gaspard des profondeurs

Roman
à partir de 12 ans

Jessie des ténèbres

Roman
à partir de 13 ans
Avis de lecture