Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Taupe & Mulot. Notre part de ciel

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 5 ans
60 pages
: 9782330129712
12.90
euros

L'avis de Ricochet

Troisième tome des aventures de Taupe & Mulot, Notre part de ciel parle du bonheur auquel chacun de nous aspire et explore les thématiques de l’amitié et de la solidarité. Dans chacune des trois histoires (« La baignade », « Le  grand ménage », « Le chemin du cœur »), l’un des deux amis est en retrait par rapport à l’autre. Il fait tellement beau et chaud que Taupe voudrait se baigner… Impossible, Mulot n’a pas son maillot. Taupe veut faire un grand ménage chez lui. Pas possible, Mulot, lui, veut écouter un disque de Django Renard. Mulot s’agite d’une activité à une autre. Taupe, lui, ne peut pas venir, il apprend par cœur son chemin. Tout le développement du récit sera de susciter l’adhésion de l’ami réticent, non pas contre son gré mais, au contraire, en l’amenant à apprécier le point de vue opposé et ces moments de communion négociés forment en bouquet « la part de ciel » des deux héros.

Les jeunes lecteurs connaissent déjà le duo d’animaux anthropomorphisés, formé par Taupe, personnage myope aux petites lunettes, et Mulot au nez si fin, ils apprécient leur univers coloré et riche en détails où ils liront de façon plus subtile ce que dit le texte, parfois en convergence, parfois en enrichissant la situation. « Tout est été », belle formule qui résume le plaisir du farniente après le déjeuner sur l’herbe ; l’image nous informe du caractère méticuleux de Taupe et malicieux de Mulot, son chapeau est sur une branche tout comme ses chaussettes. Mulot ne peut pas se baigner parce qu’il n’a pas de maillot. Qu’à cela ne tienne, Taupe prête le sien. Tout nu (mais de dos !) il s’élance dans l’eau… devant le regard étonné, amusé ou réprobateur des autres baigneurs dont ne parle pas le texte. Au cours de l’épisode, Taupe prend une photo. Mulot propose son aide pour le réglage, mais Taupe n’en voit pas l’intérêt. Deux jours plus tard, Taupe apporte le tirage encadré, il est ému, dit-il, par le sourire de son ami. Or, le lecteur s’apercevra que ce n’est pas leur portrait mais deux oiseaux en plein vol ! Cette image est une énigme pour le jeune lecteur, à lui d’interpréter pourquoi elle fait le bonheur de Mulot…

Cette confiance dans la compréhension des jeunes lecteurs se manifeste aussi dans le troisième récit en particulier. Comment comprendre que Taupe passe quatre jours à faire « obstinément » un inventaire du chemin (« une tentative d’épuisement d’un lieu » en clin d’œil à Georges Perec ?) ? Il faut la force de l’amitié de Mulot et sa confiance pour se réjouir de cette obstination si contraire à son dynamisme. De même, le vocabulaire et la syntaxe très riches tiennent les lecteurs en alerte. Même en s’aidant de l’image, que signifie « Reprenons depuis le petit pont : plat, rigole de pluie, Norelise, flaque sèche, merci pour le sandwich Mulot, Yvoline, thym citronné, ortie blanche [...]» ?

Cette circulation entre le texte, les images, qui crée le sens à interpréter, ce bonheur des héros, partagé, offert aux jeunes lecteurs, comme une leçon de vie : tout cela nous permettra patiemment d’attendre le quatrième tome.   

Présentation par l'éditeur

Revoilà Taupe et Mulot !


Cette fois-ci, l’été s’est installé et nos deux compères sont bien décidés à en profiter. Quoi de mieux pour cela que de s’offrir une petite baignade ? Heureusement, Taupe est là pour voler au secours du pudique Mulot, qui a oublié son maillot ! Et si on profitait du calme de juillet pour faire un grand ménage dans le terrier de Taupe ?


Les journées d’été sont

Du même auteur

Les Trop Super. Julietta, la méduse amoureuse

Bande dessinée
à partir de 5 ans

Tout comme

Album
à partir de 2 ans
Avis de lecture

Du même illustrateur

T'es trop moche, Jim Caboche !

Album
à partir de 6 ans

Pomelo se souvient

Album
à partir de 4 ans