Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Maestro

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 12 ans
: 2211081088
9.50
euros

L'avis de Ricochet

Dans un pays très semblable à la Bolivie, les enfants pauvres – les pilluelos – courent les rues et survivent de petits boulots. Saturnino, sa petite sœur Luzia et leur ami Patte-Folle cirent les chaussures, mendient. Ils évitent autant que possible les macacos, à la solde du président. Un vieil homme, ancien chef d’orchestre, a monté un conservatoire où il invite les pilluelos à apprendre d’un instrument. Saturnino, Luzia et Patte-Folle ont l’impression de donner un sens à leur vie, et ce malgré les émeutes dans le pays, exacerbées par une saison des pluies interminable. Le président, ami d’enfance du vieil homme, s’invite à un concert. La population envahit alors le conservatoire, brûle tout. Mais l’aventure continue pour les enfants avec des concerts publics. Les chemins se séparent ensuite… Saturnino et Luzia se sortiront de la rue.

Saturnino adulte est le narrateur de ce récit. Le recul sur son enfance lui permet une certaine analyse, et en même temps il raconte plus qu’il ne met en perspective, comme s’il avait subi les faits, dépendu de coïncidences. C’est aussi le hasard qui fait que Patte-Folle décède dans une émeute, le hasard qui a amené l’extrême divergence des destins du président et du chef d’orchestre. Rien n’est jamais écrit, et donc il y a toujours un espoir, semble nous dire Xavier-Laurent Petit. Encore faut-il savoir profiter des occasions que la vie offre, comme lorsque la petite bande choisit de suivre l’invitation – a priori tendancieuse – du vieil homme. La musique métamorphose les pilluelos, leur offre une structure de base, les occupe ; les professeurs les soignent comme des parents. Car c’est bien d’un manque d’enfance dont ces jeunes souffrent, et la vie des gamins des rues est décrite avec un réalisme sans fards, sans larmes non plus. La concentration sur les besoins essentiels (manger, dormir, se loger, se soigner), la violence, les relations difficiles avec les hommes de l’Etat d’une part, les touristes de l’autre, les interrogations sur l’identité (Patte-Folle ne se souvient plus de son vrai nom) et les lieux publics qui deviennent ersatz de repères… : dans la lignée des Yeux de Rose Andersen, l’auteur continue son exploration des laissés-pour-compte de l’Amérique du Sud, avec la finesse et la délicatesse habituelles qui caractérisent son écriture.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 03/01/2009 16:01

C'est genial! on a l'impression d'être plongé en amerique latine merci...

le 02/11/2009 20:00

Ce livre est parfait il évoque vraiment la pauvreté des pilluelos et je conseille vivement les presonnes a aller l'acheté,moi personnellement je les acheté et il est vraiment génial bravo a l'auteur

le 01/04/2009 14:14

belle histoire j'adore car la musique c'est ma passion et des enfants pauvres qui peuvent en jouer c'est bien

moi je dit bravo à l'auteur

le 12/12/2008 15:03

Très bien fait.
Rien a dire.Le scénario est très recherché.
En tant que musicien,je dis bravo à Xavier-Laurent Petit

le 06/12/2008 12:20

Ce livre est vraiment très beau à lire en effet l'histoire est touchante et j'ai trop aimé la façon à la quel saturino prend soin de sa petite soeur trop mignon.

le 02/19/2008 19:20

exellent magnifique on vit avec le livre!!
il est très émouvant et sensasionel
on arrive pas a le lacher
je vous le conseille vivement

le 11/07/2007 16:04

Moi qui n'aime pas beaucoup lire de roman alors la j'adore ce livre il est magnifique et très facile à lire pour un enfants de 12 ans je vous le conseille !

le 11/02/2007 12:30

ce livre est super , je le relis une deuxième fois tellement il est bien ecrit !

Je félicite l'auteur de ce magnifique livre !!

ps: n'esitez pas a lire ce livre car il vaut vraiment la peine !

le 09/30/2007 09:25

C'est un livre vraiment magnifique avec beaucoup de suspence malgré le nombre de page cela passe très vite!

merci à Xavier laurent-petit pour ce livre superbe.

je vous le conseille fortement!

le 08/23/2007 18:09

Alors, j'ai lu ce livre et.. c'est un énorme coup de coeur. J'ai passé 2h30 à pleurer toute seule.. J'ai vécu en Bolivie, et je suis une passionnée de violoncelle, normal dans ce cas.. En tous cas, je l'ai vraiment trouvé magnifique et je le conseille vivement..

le 09/30/2006 16:08

moi en le lisant je ne m'attendais vraiment pas à ça . C'est un livre qui nous raconte le fin-fonds de la rue avec un espoir d'en sortir . merci a l'écrivain qui nous a raconté cette belle histoire avec autant de jugeote

le 06/22/2006 10:08

Livre super, bien écrit ...
Les personnages ont chacun leur(s) particularité(s).
Ce livre contient aussi pas mal de belles phrases et mêle la musique et la pauvreté !
Un auteur que j'adore !

Je vous conseille vraiment ce livre !

ce livre est passionnant .Il m'a beaucoup plu j'ai bien aimé le genre d'histoire et les images.

Du même auteur

Un monde sauvage

Roman
à partir de 13 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

153 jours en hiver

Roman
à partir de 11 ans