Aller au contenu principal

Rechercher un livre

L'ogre au pull vert moutarde

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 8 ans
: 9782848656830
9.90
euros

L'avis de Ricochet

22h30, Abdou et Yoan font semblant de dormir. Pas question de rater l'arrivée du nouveau gardien de nuit du foyer. Au fil des années, les deux garçons ont mis au point « des tactiques de bienvenues aux nouveaux arrivants ». Ils choisissent, pour celui-ci, « l'attaque nucléaire ». Ils coassent à tue-tête mais l'absence de réaction du nouveau les déstabilise complètement. Les garçons regardent stupéfaits l'homme si grand et si laid se lisser les moustaches en disant « lequel je mange en premier ? ». Plus de doutes possibles, il s'agit bel et bien d'un ogre affamé venu travailler spécialement dans leur foyer pour assouvir sa faim. S'ensuit alors une course-poursuite effrénée pour échapper aux crocs du monstre, si répugnant.

Cet excellent roman mélange habilement humour, psychologie (en évitant le message pédagogique) et conte (avec le personnage haut en saveur de l'ogre). Marion Brunet ose l'impertinence, elle dénonce avec ironie le jargon psychologisant des adultes éducateurs, en montrant que les enfants ne sont pas dupes. Les dialogues entre les enfants placés dans ce foyer sont à la fois crédibles et touchants. Malgré le contexte, le propos n'est pas triste. Au contraire, à la lecture, pas de temps mort. L'auteure insère des chapitres « spéciaux » où l'on apprend par exemple, comment apprêter un vieux mangeable (c'est une recette de l'ogre). Un livre plein de vitalité qui aborde des choses essentielles, l'air de rien...

Pari très réussi pour cette première fiction de la collection « Pépix » chez Sarbacane.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 02/19/2015 11:07

Ce livre m'a plu car c'est un ogre qui se rend dans un foyer

Présentation par l'éditeur


Abdou et Yoan vivent dans un foyer pour enfants. Oui, ces enfants dont personne ne veut... ceux qui n'ont pas d'avenir, comme le répète l'horrible Directeur du foyer.
Heureusement, les deux copains ont de la ressource et quand ils découvrent que le nouveau veilleur de nuit, ce bonhomme énorme, très, très costaud et très, très laid est un OGRE, ils ripostent.
Pas question de se laisser croquer comme des cookies!