Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

L'étrange aventure du courageux chevalier très peureux

Album
à partir de 6 ans
: 9782848654652
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Si l’expression populaire veut que les chiens ne fassent pas des chats, il arrive, comme dans les contes, que des parents enfantent un rejeton qui n’hérite en rien de leurs comportements, goûts et attirances ! C’est le cas de Petit Paul, fiston sensible et rêveur de deux brutes que leur malheur a rendues méchantes. Caricature inverse de ses frères aussi, le jeune garçon délicat essuie les moqueries de son ignoble famille qui le qualifie de « maigrichon », de « moche » ou encore de « maladif ».
Et, comme souvent, les êtres si odieux ne semblent discerner dans aucun miroir le reflet de leur propre tronche biscornue ! (Ici, croyez-moi, l’illustrateur ne leur épargne pas la moindre laideur pour venger le sort de ce pauvre Petit Paul…)
Un jour, l’horrible père excédé, bûcheron de métier, décide de se débarrasser de son fils. « Crénom de mollasson faiblard de crénom de limaçon crevard », c’est à des brigands qu’il l’échange contre une pièce d’or, avant qu’eux-mêmes le troquent comme esclave à des pirates. Petit Paul réussira toutefois à s’échapper de leur navire en pleine mer pour atteindre, épuisé, le rivage de l’« île impossible ». Là-bas au moins, son existence ne sera plus le seul paradoxe.
C’est, en effet, au pays de l’oxymore que l’auteur fait renaître son naufragé : dans un monde absurde d’adorables sorcières, de nains géants, de belles princesses affreuses, là où assurément les traîtres agissent en toute franchise et les gens crient en silence, Petit Paul sera alors élu « courageux chevalier très peureux ».

Un album qui décoiffe à mesure qu’il nous trimballe dans tous les sens – et encore, je vous ai épargné le duel du chevalier avec son rival, son mariage avec l’adorable sorcière et leur festin « expédié en un clin d’œil qui dura trois jours et trois nuits » ! Les personnages déjantés de l’auteur prennent vie sous les traits désordonnés de l’illustrateur (et sous le regard déconcerté du lecteur), dans un univers décalé… mais néanmoins harmonieux. Les jeux de mots délirants d’Arnaud Alméras – bien que parfois répétitifs et excessifs à mon goût – éveilleront sans doute des envies d’imitation et de création chez les jeunes amoureux de la langue. Un mérite qui a valu, en son temps, un magnifique succès à un certain Pef… et à ses mots aussi tordus que tordants !

Présentation par l'éditeur


Un chevalier tout petit au pays de l'impossible, pour rire aux larmes et pleurer de rire!
Fils minuscule d'un bûcheron brutal et d'une mère méchante, Petit Paul s'enfuit sur l'île impossible, où tout est inversé: les sorcières sont adorables, les princesses affreuses, les nains géants, les magiciens sans pouvoir et les courageux chevaliers (comme lui)... très peureux.

Du même auteur

Super lecture boy

Roman
à partir de 8 ans

Kikekoa et Ornicar. C'est pas toi qui commandes !

Roman
à partir de 6 ans

Du même illustrateur

Déstresse

Documentaire
à partir de 10 ans

Cannabis, on en parle ?

Documentaire
à partir de 11 ans