Aller au contenu principal

Les Marvels

Sélection des rédacteurs
diane Ménard
Roman
à partir de 12 ans
668 pages
: 9782747066020
19.90
euros

L'avis de Ricochet

Au milieu du XVIIIe siècle, un garçonnet et son grand frère comédien ont pris la mer sur le Kraken. Une tempête survient, le navire est coulé et l'aîné décède. Seul rescapé en compagnie de son chien, le garçon parvient à revenir à Londres, où il embrasse la profession de… comédien. Et de génération en génération, jusqu'au XXe siècle, les Marvels perpétuent une tradition d'hommes de théâtre, shakespearien de préférence.

De nos jours, Londres encore. Joseph fugue de son pensionnat et rejoint son oncle dans sa vieille maison. Elle est décorée à la façon d'autrefois, entretenue dans les moindres détails, et même maintenue vivante pour une famille fantôme. Extrêmement intrigué et soutenu par une jeune amie persévérante, Joseph tente de comprendre la vie solitaire et ritualisée de son oncle.

Brian Selznick tricote à nouveau un double roman. D'abord, l'histoire des Marvels à travers les siècles se déroule sur de grandes illustrations au crayon noir, sans texte ou presque (des coupures de journaux, des affiches de spectacles qui sont de toute façon dessinées). Plus loin, un narrateur externe centré sur Joseph raconte l'épisode de la maison londonienne en mots, sur un temps évidemment beaucoup plus bref. La fin moderne et belle repasse au mode images.

Pour réaliser ce qui est déjà une originalité, l'auteur est parti d'une idée à son tour un peu folle, véridique pourtant. A Londres, un homme obstiné a créé de toutes pièces un musée dans une maison ancienne, musée tournant autour d'une famille fictive qu'il a dotée d'une généalogie et d'une vie quotidienne… L'endroit se visite toujours. Brian Selznick invente lui une histoire dans son histoire, celle des Marvels dans celle de Joseph, mais on ne s'en rend pas compte tout de suite. C'est complexe et fascinant ; la lecture se fait fébrile afin de comprendre les liens entre des éléments a priori disparates. Bravo !

Présentation par l'éditeur

Une seule histoire racontée en deux parties : la première en images (sur près de 400 pages !), la seconde en mots, qui invite à une relecture de la première.

Une première partie : l'histoire des Marvels, une famille de comédiens, sur cinq générations... 

Une deuxième partie : Joseph, 10 ans, échappé de l'austère pensionnat où l'on a enfermé ses parents, trouve refuge chez son oncle qui vit seul