Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Les lions ne mangent pas de croquettes

Album
à partir de 5 ans
: 9782021076905
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Suite au refus de ses parents d’adopter un chat ou un chien, une obéissante petite fille prend pour compagnon un lion. Adulte, avec une belle crinière et de grandes dents. Elle fait très attention à lui, le promène, lui fait faire ses besoins (les voitures décapotables sont d’excellentes litières), et… le nourrit. Le félin domestique choisit en fait lui-même ses repas, à l’insu de l’héroïne, parmi les passants, les petits camarades de l’école… Père et mère ont quitté la maison, le quartier se désertifie. Le lion n’a plus rien à manger. Vraiment ?
Le trait est fin, malicieux car un peu caricatural, sur des fonds blancs qui laissent la place au roi lion et à sa toute petite maîtresse. L’humour est caustique tout du long des aventures de la fillette : la tête en l’air, elle en comprend toujours moins que le lecteur guidé lui par l’image, et qui aurait envie de crier « attention ! ». Les deux fins – on n’attend vraiment pas la dernière page – font grincer les zygomatiques avec un sentiment jubilatoire de cruauté sans risques. Ancien publicitaire, André Bouchard a le sens de la répartie qui fait mouche, rendant atrocement rigolote une histoire qui ne présentait par ailleurs rien de bien neuf. Il s’empare d’une esthétique légèrement désuète et en fait son champ de bataille lisible à tout âge, dès 4-5 ans : un petit plaisir à ne pas bouder.

Présentation par l'éditeur


Quand on a un lion comme animal domestique plutôt qu’un chien ou un chat, cela présente des avantages. Par exemple, pas besoin d’acheter de croquettes, le lion se nourrit tout seul dans la rue quand on le promène.
Mais cela comporte aussi quelques légers inconvénients… Lorsque l’on joue à cache-cache avec ses copains et son lion, les enfants disparaissent les uns après les autres, sans jamais réapparaître ! Les parents s’inquiètent et tout ça fait beaucoup d’histoires…