Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Le secret de la dame en rouge

Roman
à partir de 13 ans
405 pages
: 9782367404868
16.90
euros

L'avis de Ricochet

Paris, fin 19ème. Des meurtres sordides - des cadavres de femmes à qui l'on a retiré le cerveau - secouent la capitale française. Dépassé par la tâche, le commissaire Aristide Barjoux engage Florimond Valence, jeune journaliste à l'humour discutable comme mouchard. Ce dernier arrive à la conclusion que les victimes possèdent toutes un don de voyance. Ce qui amène le jeune homme à rencontrer Violette (la dame en rouge), devenue, avec son talent divinatoire, la coqueluche des salons parisiens. Attirés l'un par l'autre, ils jouent au chat et à la souris la nuit. Court-elle le même danger que les femmes assassinées ? Quel est son secret ?…

Le Paris de la Belle Epoque sert de décor à ce roman historique à l'intrigue policière. Si les progrès économiques, techniques et sociaux connaissent un bel essor, ce n'est pas le cas de la condition féminine qui peine à sortir du modèle établi : assurer les tâches familiales et la maternité. Avant-gardiste, l'héroïne de Béatrice Bottet préfère sa liberté au mariage forcé. Seule, naïve et sans le sou à Paris, la jeune femme échappe de justesse à la prostitution. Sa liberté à peine esquissée, elle se retrouve à nouveau piégée par un couple qui utilise ses dons de voyance pour éponger leurs dettes. Parviendra-t-elle à échapper au meurtrier et à aimer en toute liberté ? Il faudra attendre le dernier chapitre pour assouvir sa curiosité. Si l'aspect historique et sociologique de ce récit vaut le détour, il n'en va pas de même pour l'intrigue policière qui ne s'avère pas suffisamment exploitée pour captiver.

Présentation par l'éditeur

En cette fin du XIXème siècle, on prépare à Paris l'exposition universelle, et l'inauguration de la Tour Eiffel. Violette Baudoyer se réfugie dans la capitale après avoir fui sa famille. Elle est recueillie par Madame Bouteloup, et formée à la voyance au sein de la bonne société. Florimond Valence est quant à lui journaliste aux Nouvelles du matin, et mouchardeur pour le commissaire Aristide