Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Le roi serpent

Sélection des rédacteurs
Caroline Bouet
Roman
à partir de 15 ans
398 pages
: 9782266283533
17.90
euros

L'avis de Ricochet

Dernière année de lycée. Dill redoute l'avenir. Elevé dans une famille d'extrémistes religieux, l'adolescent est condamné à travailler pour éponger les dettes de son père (emprisonné pour pédophilie). Ce mauvais scénario écrit par des parents pervers l'éloignera définitivement de Lydia, sa meilleure amie. L'adolescent se rassure en imaginant cohabiter avec Travis, grand amateur de fantasy et compagnon hors pair. Mais le destin s'acharne à nouveau contre Dill. Après avoir touché le fond, le jeune homme fait peau neuve. Il s'accroche à la vie et se dessine un nouvel avenir aux contours fragiles mais accompagné d'amour et de musique !

Ce récit à trois voix nous plonge au cœur de la vie quotidienne d'adolescents qui ont grandi dans une petite ville du sud des Etats-Unis où la religion occupe une place centrale. Depuis que son père est en prison, Dill est stigmatisé comme fils de pasteur pédophile. Quant à Travis, pour survivre à son père alcoolique et violent, il s'évade dans ses romans de fantasy. Seule Lydia connaît une vie de famille normale. Son blog de fashion victim (mais pas que) rencontre un franc succès. Soudé depuis des années par une complicité hors norme, ce trio évolue dans des contextes sombres, violents et parfois difficilement supportables. Si le désespoir l'emporte souvent, la vie n'a pas dit son dernier mot. Un roman qu'on peine à lâcher tant l'intensité des sentiments et la noirceur des faits touchent en plein cœur. Une pépite.

Présentation par l'éditeur

« Quitte à vivre, autant accomplir des choses douloureuses, courageuses et belles.​»

Dill ne nourrit aucun espoir quant à sa vie future : après la fin du lycée, il travaillera – c’est sûr – à temps plein dans le supermarché du coin pour subvenir aux besoins des siens. Lydia, sa meilleure amie, s’envolera pour New York et l’oubliera vite. Il s’interdit de s’imaginer un avenir meilleur, car le sort