Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Le pire concert de l'histoire du rock

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 11 ans
: 9782364744646
7.50
euros

L'avis de Ricochet

A treize ans, Jean-Sébastien Leforestier vit dans, par et pour la musique. Classique, s'entend. Mais il ne s'en vante pas au collège, et joue « l'homme invisible ». En plein Paris, cela n'est pas difficile, mais dans un petit village de la Creuse, il se fait tout de suite repérer par le trio d'amateur de rock. Embauché pour jouer du synthétiseur, Jean-Sébastien découvre une musique déconcertante de simplicité. Le groupe est très mauvais, cependant notre Mozart en herbe se détend peu à peu, jusqu'à un concert mémorable dans la salle polyvalente. Et si la vie de Jean-Sébastien ne devient pas rock'n roll, elle pourrait bien swinguer...

Le narrateur très sérieux joue un rôle involontairement comique, coincé entre ses parents mélomanes et des collégiens plutôt mal dégrossis. Il n'est jamais méprisant, juste totalement décalé, conscient de l'être par certains côtés, mais pas par d'autres : sa découverte des relations sociales des adolescents est hilarante. Une grande part de l'humour se joue également dans les détails, ainsi le cake de la mère, les poulets en liberté qui donnent son nom au groupe, l'électricité qui ne cesse de sauter pendant le concert, etc.
Et puis il y a le fond de l'histoire, celle d'un apprentissage de la vie à travers le métissage des musiques. En s'ouvrant au rock (même mauvais), le brillant Jean-Sébastien gagne en tolérance, perd en différence, et s'offre un avenir large voire l'amour avec la clarinettiste Clara. L'idée est jolie, le rire subtil sans effet outré, le résultat excellent. 80 pages délicieuses qui vont de l'oreille cassée à l'harmonie triomphante !

Présentation par l'éditeur

Surtout ne pas se faire remarquer, être transparent au collège aux yeux des profs et des élèves,
ça, il savait bien le faire Jean-Sébastien Leforestier. Maintenant qu'il habite une petite ville, avec un petit collège, c'est fini. Tout le monde se connaît, son secret est dévoilé : il joue très bien du piano classique et ne vit que pour sa passion. Contrairement à ce qu'il pensait, non seulement

Du même auteur

Le bonheur est un déchet toxique

Roman
à partir de 15 ans
Avis de lecture

Les fils de George

Roman
à partir de 12 ans
Avis de lecture