Aller au contenu principal

Le petit arbre qui voulait devenir un nuage

Album
à partir de 4 ans
: 9782226401595
11.90
euros

L'avis de Ricochet

Avoir la tête dans les nuages ne suffit pas au petit arbre. « Il voulait devenir nuage ». C’est toujours la même histoire, être autre que ce que l’on est. Désir poignant d’autre chose ou d’ailleurs.

La particularité de cet album tient à deux éléments de composition choisis par les auteurs. D’une part, le texte est en vers, et très majoritairement en alexandrins, de sorte que cela évoque immédiatement la fable ; d’autre part, l’illustration dessine de la même façon les nuages rondouillets comme des moutons moussus et l’arbre d’une rondeur enfantine dans une homologie qui rend sensible la similitude physique du nuage et du tilleul. Dans le dialogue, l’arbre se plaint ; le nuage le console et trouve la solution…

Agnès Ledig et Frédéric Pillot écrivent un album optimiste qui amène chacun à considérer les atouts qu’il possède sans regretter ce que d’autres possèdent. Philosophie un peu restreinte qui amène chacun à se contenter de ce qu’il a, mais philosophie humaniste qui met l’accent sur les complémentarités et non sur les différences.

Un bel album carré pour concilier l’irréconciliable, les sons du texte et les couleurs se répondent. Au bout du compte, c’est l’amitié qui gagne, et c’est réconfortant !

Présentation par l'éditeur

Quand le petit tilleul voit un nuage blanc se poser dans ses branches, il lui confie son rêve : voyager comme lui au-dessus des forêts, des bateaux et des villages... Le nuage, lui, aimerait avoir la vie tranquille et enracinée de son nouvel ami, chaque jour visité par de magnifiques oiseaux. Tous deux vont se faire une promesse qui les laissera heureux et légers. Cet allègre poème en alexandrins