Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Le Meilleur

Sélection des rédacteurs
Marie-Andrée Dufresne
Album
à partir de 9 ans
: 9782895409229
14.00
euros

L'avis de Ricochet

Le jeune Alex n’a que très peu de ressemblances avec sa famille. En effet, de génération en génération, tous s’avèrent être de formidables champions, gagnant des médailles à tour de bras. Les Meilleur sont les meilleurs, point final. Malgré la pression que subit Alex pour suivre le même chemin athlétique que ses ancêtres, il ne parvient pas à atteindre le niveau exigé par ses parents. Car Alex est un peintre, un créatif, un rêveur, un doux, né dans une famille de gros costauds rougeauds, à la moue décidément ronchonne. Quelque peu écrasé par cette dynastie sportive qui s’affiche sur les murs au travers d’un encadrement de portraits intimidants, Alex fera appel à son inventivité artistique pour se redonner le sourire.

Imaginé par un duo d’origine iranienne, Le Meilleur traite des attentes parentales et de la différence au sein du cocon familial, ébranlant le besoin d’appartenance. Malgré la poésie de son geste final qui se veut réparateur, le fils ne réussira pas à apaiser la colère du père ; le fossé entre les athlètes et le jeune artiste est malheureusement tel que le lecteur comprendra qu’il est plus sage de développer ses compétences uniques plutôt que de s’acharner à devenir quelqu’un d’autre. Le message de Payam Ebrahimi est aussi limpide qu’il est sensible.

Représentant un petit Alex au milieu du clan Meilleur surdimensionné, les illustrations de Reza Dalvand traduisent parfaitement la lourdeur de l’expectative familiale. Pourtant, alors que les aïeuls affectionnent les grimaces colériques, le personnage d’Alex dégage une joie de vivre inspirante ; une positivité qu’il parviendra toujours à retrouver, malgré les moments d’intimidation. L’épanouissement visible d’Alex en pleine création artistique tranche avec les moues malheureuses des autres Meilleur élevés au rang de champion : on peut imaginer que certains auraient également aimé suivre une autre voie... et s’en seraient trouvés bien plus souriants.

Voilà un très chouette album pour oser croire en sa différence : nul besoin d’être le meilleur des Meilleur, il suffit d’être soi.

Présentation par l'éditeur

Les Meilleur sont tous des athlètes talentueux, de véritables champions. Sauf Alex qui ne ressemble vraiment pas aux membres de sa famille. Il rêve de peindre des chefs-d’oeuvre plutôt que de soulever des poids et haltères. Il est petit plutôt que gigantesque et musclé. Et pour cela, il est une déception pour son père et toute sa famille. Un jour, une idée germe dans sa tête afin de leur redonner

Du même illustrateur

J'ai le droit

Album
à partir de 3 ans

L'éléphant de Madame Bibi

Album
à partir de 3 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture