Aller au contenu principal

Le cirque interdit

Roman
à partir de 14 ans
253 pages
: 9782367406572
16.90
euros

L'avis de Ricochet

Paris, 15 Années Sécuritaires. Après des années d’une liberté jugée trop dangereuse, le Parti Zéro Risque a pris le pouvoir, prônant une vie hyper-contrôlée : port obligatoire de « tracker santé » qui lance des alertes à la moindre accélération cardiaque, prohibition du tabac, voire « rééducation » lors de prise de risques trop importante. 

Au sein de cette nouvelle société, deux compagnies d’assurance se mènent la guerre. D’un côté, l’Assurance, toute-puissante, refuse de prendre en charge les métiers estimés périlleux ou inutiles, comme celui des acrobates. De l’autre, l’assurance Vaz, fondée afin d’offrir aux artistes une couverture et gérée par l’épouse du directeur du cirque Vazatta, le dernier en France. 

Lorsque débute ce roman dystopique, nous faisons la connaissance de l’héroïne principale : Kamaria Fratel, appelée Maria, jeune femme de 18 ans. Orpheline, elle a grandi auprès de divers foyers sociaux jusqu’à ce qu’elle soit prise en charge par son tuteur. A la fin de ses études, elle est engagée en tant que secrétaire au cirque Vazatta afin d’y seconder le directeur, Alphonse Vazatta, dans l’organisation de sa tournée. Mais, derrière ce contrat, se cache une autre mission : enquêter sur la mort de ses parents, acrobates décédés tragiquement suite à une chute sous le chapiteau du même cirque. Maria soupçonne son nouvel employeur d’être responsable de cette tragédie et désire connaître la vérité sur son passé. De plus, en contrepartie d’éventuelles révélations qui permettraient de faire tomber le cirque et l’assurance Vaz d’un même scandale, le directeur de l’Assurance, prêt à tout pour détruire la concurrence, lui a promis par la suite un poste intéressant au sein de sa compagnie. 

En raison d’une menace d’intempérie, le cirque doit rapidement quitter la capitale et avancer les dates de sa tournée. Maria se retrouve alors embarquée avec la troupe. Plutôt solitaire, portant en elle les marques de son enfance blessée, la jeune femme partage le quotidien des artistes, non sans heurts. La gentillesse et l’accueil dont fera preuve son patron, qui reconnaît la petite fille qu’il a jadis connue, ainsi que sa rencontre avec Mathieu, acrobate-clown et petit-fils du directeur du cirque, la feront remettre en question sa loyauté envers l’Assurance. 

« Jusqu’où faut-il aller au nom de la sécurité ? », interroge l’auteure, Célia Flaux. En imaginant le scénario d’une société hyper-contrôlée, à l’idéologie relayée par des compagnies d’assurance toutes-puissantes et sans scrupules, elle dépeint une réalité qui n’est pas si éloignée de la nôtre.

Toutefois, notre curiosité, éveillée par cette interpellation en quatrième de couverture, reste un peu sur sa faim. L’auteure propose bel et bien une certaine réflexion quant aux dérives possibles de cette volonté de maîtrise de risque à tout prix, mais elle n’est pas aussi centrale à la narration ni aussi approfondie que ce que la couverture nous laisserait d’abord penser. L’histoire d’amour naissant entre Maria et Mathieu, dont les revirements parfois brutaux finissent par lasser ; l’intrigue autour de la quête de vérité pour l’héroïne, ainsi que la trame de fond tissée autour du cirque occupent une place considérable, éclipsant le thème pourtant original de la sécurité. C’est un regret, non seulement quant à l’argument de « vente » mis en avant sur la couverture, mais également pour l’intérêt que le thème aurait pu apporter au lectorat ciblé (dès 14 ans) en matière de réflexion critique. 

Au fil de la lecture, on découvre une plume sympathique, prise d’affection pour ses protagonistes, mais elle ne suffit malheureusement pas. Peut-être au prochain livre ?   

Présentation par l'éditeur

Dans un univers dystopique où tout est désormais sous contrôle, une jeune fille enquête sur le meurtre de ses parents au cœur du dernier cirque de France.

Depuis son accession au pouvoir, le Parti Zéro Risque a réussi à améliorer la sécurité et la santé des Français, mais à quel prix ? Solitaire et discrète, la jeune Maria est promise à une brillante carrière dans le milieu des assurances,