Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Le chant de mon arbre

Album
à partir de 8 ans
: 9782923234762

L'avis de Ricochet


Lurelu

Voici l’allégorie d’un arbre mélodieux qui meurt prématurément lors d’un orage, mais qui, transformé par les mains d’un artisan, devient un violon. Comme quoi ceux que nous avons aimés continuent de vivre dans nos souvenirs.

Un texte magistralement écrit qui, après des passages émouvants, se conclut de la plus belle façon qui soit, c’est-à-dire sur une note d’espoir. À l’amour de la nature s’entremêle celui de toutes sortes de musiques, de l’aria à la complainte en passant par le blues et la berceuse. La dimension spirituelle de cette œuvre laisse place à plusieurs interprétations. Ainsi, l’athée autant que le croyant y trouveront du sens. L’arbre qui devient instrument peut aussi bien représenter l’héritage intellectuel laissé par un défunt que la réincarnation ou la pérennité de l’âme.

Ce livre pourrait aussi constituer un magnifique outil pour élaborer quelques jeux dramatiques ou théâtraux.

Les images parfois presque monochromes (bleu, rouge, ambre) de Pierre Houde et leur aura mystérieuse s’agencent parfaitement à l’histoire; elles créent une atmosphère dense. Ici et là, les ajouts personnels de l’illustrateur (un lièvre, des cerfs, des corbeaux, une libellule) permettent d’imaginer d’autres mises en scène, ce qui est précieux quand on s’adresse à un jeune lectorat. Des partitions musicales apparaissent en filigrane; pour s’imprégner plus au récit, on a envie de les jouer. L’ensemble est d’un raffinement exquis.

Un joli cadeau pour les mélomanes et les poètes...


© Lurelu et Michèle Tremblay

Cette chronique a été publiée dans la revue LURELU et est reproduite sur ricochet-jeunes.org dans le cadre d'une collaboration régulière.

Présentation par l'éditeur

Un récit poétique et touchant, vibrant d’une grande émotion, qui nous rappelle avec tendresse que la mort n’est peut-être pas la fin de tout. Il n’en tient qu’à nous d’y être attentif. Le chant de mon arbre prend son envol dans la petite mélodie qui accompagne chaque vie, du début jusqu’à la fin et bien au-delà encore.

Extrait

« Bien vite, il a dépassé les buissons, mon arbre.

Vers le soleil

Du même auteur

Le grand voyage de monsieur Caca

Album
à partir de 3 ans

Une petite bouteille jaune

Album
à partir de 10 ans
Avis de lecture

Du même illustrateur

Le pays sans musique

Album