Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Le bleu de tes mots

Sélection des rédacteurs
Maud Ortalda
Roman
à partir de 13 ans
283 pages
: 9782266287678
17.90
euros

L'avis de Ricochet

Passionnée des fonds marins, Rachel adore échanger avec Henry, fils de libraire et épris de poésie. Depuis dix ans, ils sont meilleurs amis. Mais les années passant, Rachel a développé d’autres sentiments pour Henry qui, lui, est obnubilé par Amy avec laquelle il vit une relation amoureuse entrecoupée de ruptures et de réconciliations. Lorsque la famille de Rachel décide de quitter Gracetown pour emménager à Sea Ridge, Rachel décide de partager enfin ses sentiments avec Henry, déposant une lettre dans le livre préféré de son ami. 

Demeurant sans réponse d’Henry, Rachel tente de l’oublier et investit sa nouvelle vie… Jusqu'au décès brutal de son frère, Cal, tragiquement noyé. Rachel et sa mère se renferment dans une douleur infinie et solitaire. Excellente élève, Rachel finit par délaisser ses études et rate sa dernière année de lycée. Sa tante Rose lui propose alors de revenir à Gracetown et lui trouve un emploi auprès de la librairie de son ancien ami. Rachel se voit obligée de travailler aux côtés d’Henry et de reprendre le fil de leur relation.

Narrée alternativement par Rachel et Henry, l’histoire de ces deux amis qui se retrouvent après une absence de trois ans s’entrecoupe de leurs correspondances, mais également de celles d’autres couples gravitant autour de la librairie des parents d’Henry. En effet, l’auteure a tissé l’intrigue autour de la Bibliothèque épistolaire, un rayon insolite de livres au sein de la librairie. Les différents ouvrages qui s'y trouvent ne sont pas à vendre, mais peuvent être consultés et surtout annotés sur place. Les clients sont encouragés à souligner des phases qui les touchent et même à y laisser des lettres à l’intention d’autres lecteurs, faisant ainsi de la Bibliothèque un réceptacle d’espoirs, de secrets et de sentiments mis à nus. 

C’est une très belle surprise que la découverte de ce roman pour ados. Entre pudeur et réalisme, l’écriture de l’auteure australienne Cath Crowley nous emporte dès les premières lignes par la sensibilité qui s’en dégage. Le bleu de tes yeux traite de grands thèmes comme l’amour, le deuil, les questionnements existentiels et les rêves que l’on formule pour sa vie d’adulte, mais y niche une place d’honneur au pouvoir des mots. 

 « Les livres sont spéciaux, Rachel. Les livres sont importants. Les mots sont importants. Les mots comptent, en fait. Ils ne sont pas vains, comme tu l’as suggéré. Sinon, ils ne pourraient pas amorcer des révolutions, ils ne changeraient pas l’histoire. Si ce n’était « que des mots », on n’écrirait pas de chansons et on n’en écouterait pas. Les enfants ne supplieraient pas pour qu’on leur lise des histoires. (…) On ne tomberait pas amoureux grâce à eux, on ne se sentirait pas mal à cause d’eux, on ne souffrirait pas pour eux, et on n’arrêterait pas de souffrir grâce à eux. »

Présentation par l'éditeur

Dans la librairie de Henry, les gens peuvent laisser des petits mots entre les pages de certains livres, annoter des passages et partager leur passion de la littérature. Un réseau social fait de papier et d’encre !

Cela fait trois ans que Rachel a déposé sa lettre d’amour à Henry dans son livre préféré. Trois ans de silence. Aujourd’hui, anéantie par la mort de son frère, Rachel revient dans la