Aller au contenu principal

Le 14e poisson rouge

Sélection des rédacteurs
Marie Hermet
Roman
à partir de 11 ans
: 9782081354029
14.00
euros

L'avis de Ricochet

Depuis la maternelle, Ellie possède un poisson rouge. La fillette a aujourd’hui douze ans, et sa mère lui apprend, par hasard, qu’elle a toujours remplacé les poissons morts : il s’agit maintenant de Bubulle 13… Dans le même temps, son amie d’enfance Brianna se détache d’elle pour suivre sa nouvelle passion, le volley. Déjà ébranlée à propos du temps qui passe, Ellie doit ensuite composer avec l’apparition de son grand-père sous les traits d’un adolescent. Le scientifique a en effet découvert une méduse qui permet de rajeunir. Malheureusement, il s’est fait refouler de son laboratoire et n’a pu emporter avec lui ce qui restait de méduse. En même temps que le vieux monsieur se fait passer pour un cousin éloigné d’Ellie et qu’il retourne au collège, il va entraîner sa petite-fille dans des cambriolages ratés au laboratoire. Et il va peut-être aussi lui donner une vocation de scientifique, mais pas à n’importe quel prix…

Raconté par Ellie, le roman se place d’abord sous le signe de l’humour : le grand-père est un véritable phénomène, avec l’esprit d’un vieux bonhomme coincé dans un corps d’adolescent boudeur. Parce qu’il a longtemps été chauve, il se laisse pousser les cheveux et porte les chouchous de sa petite-fille. Parce qu’il s’entend assez mal avec sa fille enseignante de théâtre (un merveilleux personnage contre-point), il lui donne des conseils de parent attentif devant son compagnon ébahi… Ellie, modèle d’enfant sage, relate ces microscopiques aventures avec un sérieux imperturbable.

C’est qu’elle a d’autres préoccupations en tête : son grand-père lui donne peu à peu le goût des sciences et des découvertes. Comme lui, elle ne se décourage pas d’échouer, elle croit à tous les possibles et elle se rêve prix Nobel… Jusqu’à ce qu’elle comprenne, tardivement, que « science sans conscience n’est que ruine de l’âme », n’est-ce pas ? Elle est alors en mesure de faire la leçon à son arrogant grand-père, auteur de deux thèses de doctorat, veuf inconsolé d’une collectionneuse de pantoufles. Capable de nous faire réfléchir sans même que nous nous en rendions compte, ce roman génial se dévore d’une traite !

« - Bon, mais quand même, un peu de romantisme ne ferait pas de mal dans tout ça, dit-elle.
- Il y a déjà plein de romantisme.
Elle n’a pas l’air de suivre.
- Vraiment ? Et ils sont amoureux de qui, tes scientifiques en blouse blanche ?
- Ils sont amoureux du possible. » (p. 136)

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 01/31/2018 20:13

Dommage, trop long.

le 12/10/2017 18:40

Il est très très bien. Si vous hésitez, je vous dis de le prendre. Il est très bien pour les enfants, il apprend une morale aux enfants. J'aime beaucoup!!!

le 11/20/2017 18:09

En maternelle Ellie a reçu de sa maîtresse son premier poisson rouge "Bubulle". Mais maintenant elle est au collège et Bubulle est toujours vivant. Ellie va se rendre compte qu'elle n'a pas eu qu'un seul poisson rouge. Ensuite un jeune garçon de 13 ans va arriver chez elle et se comporter comme son grand-père.

J'ai bien aimé le début du livre car il y a du suspens, et j'ai hâte de lire la suite.

Adèle 6°6

Présentation par l'éditeur

Ellie pensait son poisson rouge doté d'une longévité extraordinaire mais elle vient d'apprendre que sa mère le remplaçait régulièrement Ce poisson-là est en fait le treizième qu'elle possède ! En plus de son entrée en 6e, la jeune fille, qui déteste le changement, assiste à l'emménagement d'un garçon très étrange dans sa maison. Ce dernier ressemble à s'y méprendre à son grand-père Melvin, un