Aller au contenu principal

Lady Helen (T. 2). Le pacte des mauvais jours

Philippe Giraudon
Roman
à partir de 15 ans
587 pages
: 9782070663484
14.90
euros

L'avis de Ricochet

Angleterre, 1812. Lady Helen a dû s'enfuir de Londres, rejetée par son oncle et sa tante. Elle passe la belle saison à Brighton, protégée par le Club des Mauvais Jours dont elle est un membre prometteur. En tant que Vigilante, elle s'entraîne quotidiennement afin d'apprendre à ôter leur énergie aux Abuseurs qui évoluent parmi nous sans que nous les distinguions. Mais elle doit faire face à une demande du hautain représentant du ministère de l'Intérieur : récupérer le carnet d'un Vigilant décédé, carnet dont on soupçonne qu'il pourrait, avec d'autres objets, ouvrir la porte de l'endroit où vivent les Abuseurs.

Déguisée en homme, Lady Helen doit alors se jeter dans les bas-fonds de la société, tandis que le raffiné et séduisant duc de Selburn continue à la poursuivre innocemment de ses assiduités. Son enquête avance sous le sceau délicat du secret et d'une violence parfois brutale, parfois feutrée. Et quelle place pour le lien sauvage qui la rattache à Lord Carlston, le Vigilant le plus proche d'elle et apparemment gravement malade ?

C'est le deuxième et toujours aussi gros tome de la trilogie du Club des Mauvais Jours. L'auteure ne manque pas d'une imagination débordante, « entre romance à la Jane Austen et fantasy noire », comme le note justement la quatrième de couverture. On pourrait se lasser, on reste attentifs devant les multiples branches de l'intrigue qui se développent avec naturel. La grande Histoire s'invite de temps à autre, par le biais des relations tendues avec Napoléon et de l'espionnage mondain. Mais au fond, malgré des passages durs, tout cela reste d'une légèreté frivole et les émois amoureux de Lady Helen sont au cœur des préoccupations. Rapporté à de nombreuses reprises, le scandale du pantalon moulant de l'héroïne finirait ainsi par agacer… si la tension et la force du récit ne l'emportaient heureusement.

Présentation par l'éditeur

Brighton, été 1812...

Chassée par son oncle, lady Helen a trouvé refuge dans la station balnéaire à la mode. Déguisée en homme, elle s'entraîne avec lord Carlson à développer ses étranges pouvoirs. Lorsqu'au cours d'une soirée mondaine elle croise le duc de Selburn, Helen se retrouve au cœur de la rivalité entre les deux hommes. Mais ses propres sentiments ne pèsent guère au regard des intérêts