Aller au contenu principal

La passe-miroir (T. 3). La mémoire de Babel

Roman
à partir de 14 ans
: 9782075081894
18.00
euros

L'avis de Ricochet

Suite à l'évanouissement brutal de son nouveau mari le rigide Thorn, Ophélie végète dans sa famille, sur son arche de naissance. Tout aussi soudainement, elle débarque sous une fausse identité sur l'arche de Babel où elle pense enfin retrouver Thorn et des réponses à ses questions : qui est Dieu ? Qui est l'autre ? Que veulent-ils aux esprits de familles des arches ? Ophélie rebaptisée Eulalie doit laborieusement composer avec un univers babélien ultra-compétitif, dominé par les esprits de famille Hélène et Pollux et aussi les Lords de LUX.

Pendant ce temps, Berenilde et sa fille Victoire attendent, protégées de loin par Farouk. La petite Victoire possède des pouvoirs et une connaissance qui constitueront sans doute une réponse aux interrogations d'Ophélie… Archibald, le parrain de Victoire, cherche de son côté l'arche d'Arc-en-Terre et d'autres informations. Sur Babel, Ophélie finit par rejoindre un Thorn très légèrement adouci et par comprendre qu'elle possède une mémoire fichtrement utile. Et puis, encore brusquement, les arches commencent à s'effondrer, promettant une suite vertigineuse.

L'intrigue est complexe, et on s'y perd aussi facilement que dans la multitude d'arches qui composent le monde d'Ophélie. L'auteure maîtrise tout cela à la perfection, et peut donc développer en même temps des personnages nombreux et soignés, nous les faire oublier un temps pour mieux les reprendre et les rendre actifs. Dans ce troisième tome, la facette du roman d'apprentissage est particulièrement perceptible, Ophélie prenant peu à peu confiance en elle, devenant autonome et femme sous les mots d'un narrateur externe attentif. Mais l'héroïne ne se départ jamais de la maladresse qui fait son charme, et l'humour s'invite souvent par le biais de l'écharpe animée ou d'un faux pas. A cet imaginaire fertile correspondent toujours les couvertures fébriles de Laurent Gapaillard : on suivra le quatrième tome avec grand plaisir !

« A peine cette pensée s'était-elle formée en elle qu'Ophélie comprit la raison de son passage dans l'entre-deux. Cet espace était le reflet même de son état intérieur. Ni enfant ni adulte, ni fille ni femme, elle était restée coincée à la charnière de sa vie. Elle avait attendu de Thorn des mots et des gestes qu'elle n'avait jamais eus pour lui. A aucun moment elle n'avait dit 'nous'. A aucun moment elle n'avait fait un pas vers lui. A aucun moment elle ne s'était mise à nu.

La vérité, la seule vérité, c'est qu'elle avait été lâche.

Cette prise de conscience la traversa comme une brèche. […] La souffrance explosa quand son ancienne identité vola en éclats.

Elle se sentit mourir. Elle allait enfin pouvoir vivre. » (p. 394)

Présentation par l'éditeur

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A