Aller au contenu principal

La maîtresse ne danse plus

Album
à partir de 6 ans
: 9782355043277
16.00
euros

L'avis de Ricochet

Adèle vit à la campagne, avec ses parents. Pendant que son père et sa mère travaillent la terre, la petite fille fréquente l’unique classe de la commune. Mais vient un jour où les cloches ne retentissent pas comme d’habitude. Elles sonnent le début de la guerre. Le soir, Adèle raconte à sa poupée « qu’ils vont tous aller à la guerre, Papa et son frère, François et Charles et Jules, et même Henri le boulanger ». Les hommes partis, les femmes travaillent dur dans les champs. A l’école, la maitresse d’Adèle aime porter une robe rose, danser et chanter avec tous les enfants. Et puis, par une fin d’après-midi, le maire du village entre dans la classe. A partir de ce moment, la maitresse ne va plus danser. Elle ne va plus non plus porter de robe rose. Son fiancé est mort.

La maitresse ne danse plus est un album sobre et délicat qui parle de la guerre - la première guerre mondiale en l’occurrence, on l’apprendra à la fin -, sans la montrer. Ici, pas de champs de bataille ni de balles qui fusent. Le jeune lecteur découvre l’arrière du combat, quand les hommes ne sont plus là et que la vie dans le village doit continuer, malgré l’absence et la souffrance de ceux qui ont perdu des êtres chers.

Présentation par l'éditeur


Eté 1914. La petite Adèle prend son goûter en regardant ses parents couper les blés. Le tocsin résonne, les hommes partent à la guerre, les femmes poussent les charrues. Adèle, comme tous les enfants, continue d'aller à l'école. La guerre est là, mais elle ne se voit pas. Un jour, le maire vient parler à la maîtresse... Son fiancé ne reviendra pas du front. Quelques années plus tard, la maîtresse