Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Jonas dans le ventre de la nuit

Roman
à partir de 12 ans
: 9782364749320
11.50
euros

L'avis de Ricochet

Jonas est un sensible. Alors, lorsqu'il comprend que le voisin va emmener son vieil âne à l'abattoir, il décide de le sauver. Quittant la douillette maison de Mireille, sa famille d'accueil, il part nuitamment sur les routes hivernales. Heureusement, Aloïse, rejeté par les autres à l'école comme Jonas peut l'être, le voit partir. Il prépare un paquetage et rejoint le duo. Ensemble, ils vont marcher jusqu'au matin dans la montagne afin d'atteindre un point de chute que seul Aloïse connaît.

Il se passe peu de choses dans le roman, qui ne dure d'ailleurs qu'une nuit. Mais les deux héros reviendront transformés de leur périple, grandis en fait. Chacun porte un passé familial lourd : Jonas a été placé lorsque sa mère a brûlé leur maison après un divorce, Aloïse soupire après un père trop souvent absent pour son travail à l'international. Chacun a fait avec cette histoire et s'est singularisé, d'un Jonas aux réflexions aiguisées à un Aloïse un peu rondelet, parlant parfaitement l'anglais. Ils n'ont jamais trouvé leur place dans un groupe d'enfants. Ils vont pourtant se trouver l'un l'autre, avec l'âne au milieu, qui ne brait jamais mais n'en joue pas moins un rôle soudeur essentiel.

Les chapitres sont très courts, portent le nom du micro-sujet qu'ils abordent. Cahin-caha (on a l'impression de suivre le pas de l'âne), avec de belles descriptions, le chemin avance et l'action aussi. Cette dernière est toute psychologique, étonnante dans un XXIème siècle tonitruant. Et pourtant, il faut bien ces temps de réflexion pour construire solidement son avenir. Jonas et Aloïse vont faire la paix avec leurs parents, et peut-être enfin se sentir à l'aise dans la « société scolaire » sans renoncer à leur personnalité. Tout cela, le roman le suggère de mille et une fines façons, d'anecdotes lourdes de sens mais jamais pénibles. Un joli roman qui capte l'essence de l'enfance, pas ses mines.

« Quelques mètres devant eux, la lumière touche une surface miroitante, presque aveuglante. Derrière, les arbres paraissent onduler dans une transparence laiteuse. Ils s'arrêtent.

- On dirait qu'on va entrer dans l'eau, dit Jonas dont la voix est absorbée par le voile scintillant.

- On entre dans un nuage.

- Alors on sortira au paradis.

Ils pénètrent dans un brouillard dense et blanc. Jonas regarde autour de lui les arbres devenus les piliers d'une salle gigantesque au plafond invisible. Un peu plus loin, le nuage s'étiole, l'air redevient clair. » (p. 99-100)

Présentation par l'éditeur


Pour sauver un âne promis à l'abattoir, Jonas part avec lui dans la montagne. Très vite, il est rejoint par Aloyse. Les deux enfants vont marcher dans le froid, bravant la neige et la nuit. Au petit matin, les deux garçons grandis sauront trouver une réponse à leurs interrogations.

Du même auteur

Adélaïde, ma petite soeur intrépide

Album
à partir de 4 ans

Petit lapin rêve de gloire

Album
à partir de 3 ans