Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Je te plumerai la tête

Roman
à partir de 14 ans
504 pages
: ISBN : 9782748526783
17.95
euros

L'avis de Ricochet

La mère de Lilou se meurt d’un cancer, mais la jeune fille s’estime heureuse de pouvoir compter sur son père, Papa Lou, séducteur flamboyant, publicitaire chanceux. Dans leur belle maison à côté d’Aix-en-Provence, père et fille vivent l’un pour l’autre. C’est du moins ce que pense la narratrice Lilou. Mais à l’approche du bac de français, la lycéenne se rapproche de sa mère, fine connaisseuse en littérature. Elle commence à douter de certaines assertions de Papa Lou : est-il vraiment le mari idéal qu’il clame être ? A la mort de la mère, la présence de la tante Jo et de ses souvenirs va continuer à fendiller l’amour aveugle de Lilou pour son père. Le temps devra faire son œuvre pour qu’elle sorte complètement de l’emprise de cet escroc et manipulateur.

Claire Mazard dresse le portrait terrifiant d’un pervers narcissique qui n’éprouve aucun sentiment envers sa famille et n’hésite pas à la sacrifier sur l’autel de sa prétendue supériorité et de son matérialisme. Nous suivons l’innocente Lilou, aimante et subjuguée, tout au long de sa lente prise de conscience, puis de ses réactions forcément violentes, à savoir la fuite sans retour. La première partie peut paraître un peu lourde, du fait que le lecteur en sait plus que la naïve jeune fille. Mais elle est aussi évocatrice du mystère de la servitude volontaire. La seconde partie fait s’accélérer la situation, et Lilou peut alors compter sur l’aide de tiers : la tante, les amis, un psychologue. La fin de la relation est douloureuse, quand bien même l’héroïne gagne sa liberté. Quant au père, il est admis que sa maladie ne sera pas curable tant qu’il restera dans le déni. Un roman de lecture simple (beaucoup d'introspection de Lilou) mais de psychologie élaborée.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 02/07/2021 21:30

Comment réagirez-vous si vous apprenez que votre père n’est pas celui que vous pensiez connaître ?

Lilou 16 ans a un « papa-Lou » qui est super cool, avec qui elle s’entend à merveille et en qui elle ne trouve aucun défaut. Il est le patron d’une agence de pub qui a un très grand succès. Grâce à son métier, ils vivent dans une grande maison avec piscine. Pour Lilou, c’est le meilleur papa du monde. Côté maman par contre, ce n'est pas du tout la même chose. Caroline est hospitalisée après la réapparition d’un cancer. Son père ne veut pas que Lilou aille la voir soi-disant qu’il ne veut pas qu’elle la voit mal, triste. Lilou est en plein dans son année de bac, donc papa-Lou prend aussi cette excuse. En plus cela fait très longtemps que mère et fille se sont éloignées. Mais un jour Lilou passe au-dessus des règles de son père, grâce à ses amis et va voir sa mère à l’hôpital où elle n’a pas mis les pieds depuis 6 semaines. Petit à petit un lien va se recréer. Elle se rend compte que sa vérité n’est peut-être pas la bonne. Non, sa mère ne semble pas avoir perdu la tête, au contraire. Lilou n’a pas le temps de comprendre pourquoi son père a voulu l’éloigner d'elle avant que la maladie l’emporte. Parallèlement, Lilou commence à se poser des questions sur son père, dont la belle façade va lentement se fissurer pour laisser apparaître des traits de caractère bien éloignés de l’image du père parfait… Et il lui en faudra du temps à Lilou, pour réaliser l’emprise que son père a pris sur elle, lui ôtant tout esprit critique par rapport aux décisions qu’il prend pour elle. Son entourage et surtout une tante, que Lilou n’avait jamais vue avant le décès de sa mère, vont lui ouvrir les yeux tout doucement. Son père ne serait peut-être pas le parent si idéal que cela. Pire, il serait terriblement manipulateur. Lilou parviendra-t-elle à prendre conscience de son vrai visage avant qu'il ne soit trop tard ?

Alors, certes ce n’est pas un père qui bat sa fille. Ici la maltraitance prend un tout autre aspect, bien plus insidieux mais tout aussi destructeur. Ce livre veut faire une prévention contre les pervers narcissiques. Montrer ce qu’ils peuvent faire et comment ils isolent petit à petit leur victime. Qu’est ce que la perversion narcissique ? C'est un trouble psychologique dans lequel une personne cherche à anéantir sa victime par un harcèlement moral et une manipulation mentale. Il agit sans empathie sur autrui et ne se remet jamais en question. Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes. Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes. 

Ce livre est sous forme de journal intime, Lilou nous partage au fil des pages ses nombreux sentiments et découvertes sur son père, Le personnage de papa-Lou est particulièrement réussi, dans le sens que le lecteur perçoit vite son côté « m’as-tu-vu » qui rejette toujours la faute sur les autres, et son absence totale d’empathie surtout envers sa femme. Je n’ai même pas mis deux chapitres avant de le détester ! J’ai eu envie de réveiller Lilou surtout à la moitié du livre où elle n’avait toujours rien compris. C’est d’ailleurs l’aspect qui m’a un peu agacé à la longue, la prise de conscience a été un peu trop longue pour moi. Même si intellectuellement je comprenais ce refus de l’évidence, j’en avais assez de la voir souffrir… Ses amis ont été de très bon conseil, et leur groupe est très attachant. L’autre aspect qui m’a semblé irréaliste : pas d’histoire amoureuse sur 500 pages, ces jeunes ont entre 16 et 18 ans sur la durée du roman, et ils n’éprouvent aucun sentiment amoureux. A une exception près !

Je conseille vraiment ce livre pour les ados et même pour les adultes il est vraiment super cool. Et c’est surtout qu’il aborde un sujet très important pour les jeunes. Et j’ai aussi beaucoup aimé le fait que ce soit écrit sous forme de journal intime. En conclusion : je recommande vraiment ce livre, et c’est vraiment la première fois que je vais dire ça, mais c’est un coup de cœur.

Présentation par l'éditeur

Comment se sortir des griffes du pervers narcissique qui se trouve être votre propre père ? Un thriller psychologique bluffant et nécessaire.
Depuis l’enfance, Lilou voue une admiration sans bornes à son père. Elle ne lui trouve aucun défaut. Depuis que la mère de Lilou est hospitalisée, le duo père/fille est plus soudé que jamais. À la demande de son père, Lilou rentre aussitôt après le lycée

Du même auteur

Micro Girl (T. 3). Brin de soleil

Roman
à partir de 9 ans

Jours de soleil

Nouvelles
à partir de 13 ans