Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

De cape et de mots

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 11 ans
: 9782278059522
14.20
euros

L'avis de Ricochet

Fille de nobles désargentés, aînée de six frères, elle porte un nom à rallonge mais tout le monde l'appelle Serine. Vive et volontaire, elle décide de rejoindre la cour du roi au décès de son père, afin d'y gagner sa vie en tant que demoiselle de compagnie. Elle découvre un univers impitoyable de faux-semblants, et une reine qui souffle le chaud et le froid sur son petit monde. Très vite, elle se met le Grand Secrétaire à dos (il la soupçonne d'un complot). Son seul ami sera l'apprenti-bourreau, le gentil Léon qui lui ouvre la porte de ses cachots. Finalement perdue, noyée presque au sens propre, Serine renaît sous les traits d'un bouffon, favori du roi auquel elle redonne le sourire. Jusqu'à quand Serine tiendra-t-elle en équilibre sur le fil des tocades royales ?

Si vous avez apprécié La passe-miroir de Christelle Dabos, vous ne pourrez qu'adorer De cape et de mots, qui pourrait en être une version pour plus jeunes, mais tout autant dynamique, créative et amoureuse des mots. L'intrigue rebondit de la même façon que l'héroïne glisse et saute dans les escaliers du château, et la seconde partie autour du bouffon, à la fois rieuse et cruelle, n'est pas la moindre des surprises. Suivie par un narrateur externe, Serine agit à l'instinct, sauve la reine à plusieurs reprises du ridicule, ne s'épargne pas elle-même les jalousies, mais toujours brode, invente des « esperlunes » et des « lifrejoles » qui mettent la cour en émoi. Car derrière le lutin malicieux qu'est l'héroïne et l'histoire en cavalcade, il y a un vrai plaisir de l'écriture, du vocabulaire varié et du mot juste. Un bonheur en un tome dont on se réjouira dès 11-12 ans.

Présentation par l'éditeur

Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie

Du même auteur

Gustave Eiffel et les âmes de fer

Roman
à partir de 12 ans

Louis Pasteur contre les loups-garous

Roman
à partir de 12 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture
Prix littéraire