Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Chifan ! : manger en Chine

Album
à partir de 13 ans
117 pages
: 9782355581649
19.90
euros

L'avis de Ricochet

Riche de son expérience chinoise, Nicolas Jolivot synthétise ses onze voyages (2007-2019) dans ce copieux carnet, où s’expose « tout un art de vivre » fondé sur le boire et le manger. Construit en chapitres, il nous fait partager sa connaissance de la cuisine de rue, des restaurants. Il tourne son regard vers les serveuses ou vers les convives, seuls, à deux ou plus.

Selon les codes du carnet de voyage et parfaitement adapté au sujet, l’auteur-illustrateur utilise le trait à l’encre et le dessin au pinceau et ainsi toute une vie de « petites gens » prend forme. Que ce soit le vendeur ambulant d’azeroles (cerises) à l’équipage sommaire ou la revêche marchande de fruits au sirop, Nicolas Jolivot nous donne accès à des scènes de vie, petites comédies à peine évoquées. Que se passera- t-il entre le policier imposant et le vendeur de pâtés de poudre de cacahuète ? Est-ce que la maman cédera aux désirs de pastèque de sa petite fille ? Instants de vie saisis avec amusement, gourmandise du regard assumée en écho à celle des acheteurs, la description est riche et variée. Beaucoup de pâtes, marque de la Chine du nord, nouilles qu’on voit faire dans la rue, celles qu’on mange dans une très grande diversité d’accompagnements, brochettes de toutes compositions et beaucoup de gourmandises, « sucettes » de riz tiède enveloppé dans une feuille de bambou alors même que la notion de dessert existe à peine !

Ce regard informé de l’auteur évoque un mode de vie en pleine évolution et on comprend bien que sur douze ans, les mœurs ont évolué : les centres-villes chassent les vendeurs ambulants et Kentucky Fried Chicken s’est installé, copié par les Chinois eux-mêmes. L’auteur a une indulgence particulière pour les jeunes femmes… A la terrasse du Starbucks de Shanghai, qu’attend cette mélancolique jeune femme ? Short et tee-shirt ajusté, cette jeune fille ressemble à toutes les adolescentes du monde qui attendent une douceur, glace ou gâteau, ici c’est une crêpe qui lui fera plaisir. Mais l’exemple le plus représentatif de cette occidentalisation subreptice est la pratique du gâteau d’anniversaire, château de sucre, accompagné de la rengaine « Happy birthday » au détriment de la traditionnelle « nouille de la longévité ». Car, autre caractéristique de cet opus, l’auteur pointe les ressemblances et les différences qui existent entre ici et là-bas. Ainsi, nouilles, crêpes et brochettes, nous les connaissons mais, pas à l’identique. En se gardant de l’exotisme, la différence niche dans le détail, brochettes de crabes soit, mais de scorpions !? Mode de cuisson du pain si étrange quand on pense à nos pratiques de boulangerie, tout un apprentissage interculturel…

Une multitude d’instantanés minuscules et savoureux, un sens de l’humour qui déconsidère son auteur mal à l’aise avec son thé au lait de yack ou dans des toilettes communes, tout contribue au plaisir que l’on prend à voyager en sa bonne compagnie.

Présentation par l'éditeur

On se garde d'importuner un homme en train de manger, comme on s'abstient de déranger un empereur. Ce dicton dit toute l'importance qu'attachent les Chinois au fait de se nourrir : une passion chaque jour renouvelée dans une sorte de dévotion et toujours dans la bonne humeur. Nicolas Jolivot croque à cœur joie ce spectacle permanent. À sa manière il est sociologue et son regard nous éclaire sur

Du même auteur

Shanghai : promenades

Documentaire
à partir de 13 ans

Chine, scènes de la vie quotidienne

Documentaire
à partir de 11 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture
Prix littéraire