Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Autres Contes de la rue Broca

Conte
à partir de 5 ans
Réédition
: 9782246439127
16.90
euros

L'avis de Ricochet

Une méchante sorcière cachée dans le placard à balais d’une maison qui vaut cinq nouveaux francs, la rédemption d’un vieux fantôme avare qui ignore la mort pour continuer à compter ses pièces, les amours contrariées d’un jeune prince et d’une sirène, un cochon roublard voleur d’Etoile Polaire, la destinée hors norme d’une patate sculptée et d’une guitare cassée, un idiot qui trouve je-ne-sais-quoi grâce aux conseils avisés de sa femme… Tout le monde connaît les Contes de Pierre Gripari, qui ont fait passer la rue Broca au rang des lieux de légende. Mais si tout le monde connaît la Sorcière de la rue Mouffetard, il n’en est pas forcément de même pour ces Autres contes de la rue Broca, pourtant savoureux. On y retrouve assez peu le quartier des Gobelins, très présent dans d’autres contes du même auteur, malgré une apparition de l’épicier Papa Saïd dans Le petit cochon fûté ; mais le style de Gripari reste présent, reconnaissable, dans son mélange subtil de modernité et de tradition, de farce et de sagesse. Car on trouve deux grands axes dans ces Contes : les histoires contemporaines, non dénuées de merveilleux mais ancrées dans un espace-temps précis - la rue Broca, la rue Mouffetard, le XXème siècle – et les histoires situées dans le monde onirique et vaguement médiéval du conte tel qu’on se l’imagine : c’est le cas notamment du Prince Blub et la sirène ou de Je-ne-sais-qui, Je-ne-sais-quoi, adapté de plusieurs contes russes. Mais –et c’est là tout le génie de Pierre Gripari – si la tradition du conteur est respectée, il n’est pas question de suivre les règles à la lettre : foin des bergères qui abandonnent leurs moutons pour emménager dans le château du prince, ici c’est le prince qui est prisonnier et troque ses jambes contre une queue de poisson, abandonnant son héritage royal pour un amour sous-marin. Le chamboulement des valeurs par Gripari, ou du féminisme chez les poissons… En tout cas une chose est sûre : même longtemps après la disparition de la rue Broca, on pourra tirer la substantifique moëlle de ces contes, tout comme on raconte encore le Petit Chaperon rouge alors que les loups ont déserté nos forêts.

Du même auteur

Jean-Yves à qui rien n'arrive

Roman
à partir de 8 ans

Huit farces pour collégiens

Théâtre
à partir de 10 ans

Du même illustrateur

Contes de la rue Broca. L’intégrale

Album
à partir de 6 ans
Avis de lecture

Le chat qui voulait vider la rivière

Marie-Christine Combes Blanc
Album