Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Paris 2119

Bande dessinée
à partir de 12 ans
: 9782369812159
17.00
euros

L'avis de Ricochet

Dans cette société où la technologie (clones, drones, télétransportation…) s’est imposée comme une évidence, Tristan Keys, jeune Parisien au regard de braise, nage à contre-courant. Il préfère le métro au Transcore (machine qui permet de se déplacer d’un endroit à l’autre de la Terre en quelques secondes) et les livres papier aux expériences virtuelles. Son côté nostalgique fait sourire son amoureuse Kloé, qui ne s’embarrasse pas de ces questions. Femme de tête à la peau d'ébène et à l'élégant costume blanc, elle vaque, indépendante, à ses occupations. La vie de Tristan bascule lorsqu’il assiste à d'étranges et inquiétants phénomènes. Ses recherches confirment ses soupçons : le Transcore, cette cabine blanche immaculée conçue pour voyager prend tout à coup l’allure d’un cercueil volant…

C’est dans un Paris contrasté, entre ravages du temps et réalité virtuelle, qu’évoluent Tristan et Kloé, les héros de cette bande dessinée d’anticipation au graphisme influencé par Moebius et Bilal. Dans cette société à deux vitesses, dans cet univers standardisé et robotisé, la part d’humanité tend à disparaître. On se demande alors, à qui profite le crime ? Dans cette dystopie, à travers un scénario palpitant (mais au goût d'inachevé), Zep décrit notre monde tel qu’il pourrait être dans quelques années et nous met en garde contre notre tendance naïve à adopter sans discernement les nouvelles technologies proposées sur le marché.

Présentation par l'éditeur

Paris, 2119. La Ville Lumière n’est plus qu’une cohabitation de quartiers délabrés face à un Paris musée transformé par un art brut qui a mal vieilli. Les clones, les drones et les hologrammes envahissent les espaces privés et publics. Pourtant, quelques éléments du XXIe siècle perdurent encore, tel que le métro, essentiellement squatté par les laissés-pour-compte. Désormais, la plupart des gens