Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Bonjour tristesse

Bande dessinée
à partir de 14 ans
: 9782369813828
18.00
euros

L'avis de Ricochet

Anne, Cécile, Elsa, trois femmes pour un seul homme, Raymond, père de Cécile, amant des deux autres. Quatre personnages élégants dans l’univers ensoleillé et riche d’une riviera mal définie habitent ce récit de Françoise Sagan mis ici en texte et en images par Frédéric Rébéna. Cécile, 17 ans, orpheline de mère, passe ses vacances avec son père. C’est un bonheur que ne trouble pas la présence d’Elsa qu’elle juge inoffensive. Mais lorsqu’elle apprend que son père a invité Anne, belle femme, ancienne amie de sa mère défunte, elle comprend tout de suite que sa présence va mettre en péril le couple père-fille dont elle rêve.

La bande dessinée rend bien l’inconscience ou la perversité de Cécile. La jeune fille raconte, à la fois très impliquée et en voix off, les événements qu’elle a manipulés et qui la dépassent. Cette duplicité et cette fraîcheur du personnage la placent du côté des héroïnes tragiques, innocentes et coupables. Elle joue à l’amour comme avant elle jouait à la poupée, Cyril, son flirt, et Elsa sont, d’une certaine façon, ses jouets mi-consentants, mi-complices. La bande dessinée offre une véritable relecture du roman de Françoise Sagan. Les points de vue sur l’héroïne alanguie, les gros plans sur son visage, la mise en scène de la voiture rouge qui file dans les virages de la Côte d’azur, en début de récit et en conclusion, créent une tension cinématographique très dynamique. L’histoire comme une partie de billard passe d’un personnage à un autre dont nous saisissons les visages. Le regard du lecteur s’accroche aux architectures, aux détails des années 60 et au risque de certains poncifs, cette bande dessinée associe de façon nerveuse et convaincante le récit à la fois très daté et intemporel. Un film découpé avec des flash-back, des accélérations, une maîtrise qui réactualise le roman originel pour les adolescents d’aujourd’hui.

Présentation par l'éditeur

1954, Cécile, lycéenne parisienne passe l’été de ses dix-sept ans dans une villa avec son père Raymond, veuf, et Elsa, la maîtresse de ce dernier. Cécile et son père ont une relation fusionnelle, faite de plaisirs et d’insouciance. Cécile connaîtra ses premières étreintes avec Cyril. L’ambiance change quand Raymond annonce l’arrivée d’Anne, une amie. Différente d’Elsa et Cécile, Anne est une femme