Aller au contenu principal

Rechercher un article ou une interview

Date

Projets intergénérationnels en Suisse romande (1/2). Quelques coups de cœur de Ricochet

Les relations intergénérationnelles dans la littérature jeunesse (et au-delà) 1

Lire et faire lire
Delphine Bernard et Elise Prêtre
6 octobre 2021

En Suisse romande aujourd’hui, nous assistons avec contentement au développement de nombreux projets encourageant et favorisant les liens entre l’enfance et nos aîné·e·s. Cette étude va permettre d’en mettre en lumière quelques-uns, qui s’inscrivent dans une perspective culturelle et offrent à ces tranches d’âge, à la fois éloignées et complices sous maints rapports, de belles raisons de se rencontrer.


Nos sociétés contemporaines occidentales permettent de façon inédite, dans l’histoire des civilisations, la cohabitation de nombreuses générations. Jamais la longévité n’a été aussi importante, jamais la pyramide des âges n’a été aussi diversifiée. Alors que la société en mutation aurait tendance à spécifier les espaces et les institutions, à fractionner les familles, et à distendre par là même les liens entre junior·e·s et sénior·e·s, les initiatives intergénérationnelles se multiplient et les occasions de partage bien que souvent formalisées sont nombreuses.

Dans le répertoire non-exhaustif suivant, nous présentons certaines actions de médiation en lien avec la Suisse romande et concernant, dans une première section, la littérature orale ou écrite; dans une seconde partie sont réunies d’autres animations diverses, variées et intéressantes, toujours liées ici à une action culturelle. En encadré et un peu en aparté, nous zoomerons également sur des projets socio-culturels intergénérationnels tenus en d’autres territoires qu’il pourrait être intéressant d’importer en Suisse romande ou de relancer, tant le concept paraît prometteur.

Projets autour de la littérature écrite ou orale

1,2,3 albums!
Description: 1,2,3 albums! est une offre de lectures intergénérationnelles pour des personnes de 10 à 100 ans, isolées ou en groupe, dans un établissement culturel, scolaire, social ou médical.
Livralire, l’association organisatrice du projet, sélectionne huit textes illustrés et fournit des outils, dont des canevas d’animation, pouvant être utilisés dans différents cadres: nuit de la lecture, fête du livre, accueil de groupes... Pour chaque album sélectionné pour 1,2,3 albums!, Livralire imagine une lecture collective dynamique, partielle ou complète, brute ou mise en scène, appelée lecture épicée, qui va être reprise ou adaptée au bon vouloir des participant·e·s.
Organisation: Livralire
Tarif: L’inscription est gratuite pour les participant·e·s en Suisse
Public cible: De 10 à 100 ans
Lieu: France, Suisse, mais aussi Polynésie, Togo... Dans les écoles, ou autres institutions culturelles, scolaires, sociales ou médicales
Site internet 

Chaîne YouTube
Informations supplémentaires: Exemple d’une lecture épicée

1,2,3 albums
1,2,3, albums: la sélection 2021-2022 (©1,2,3, albums!)

Lire et faire lire 
Description: Lire et faire lire est une action intergénérationnelle douverture à la lecture. Des sénior·e·s bénévoles de plus de 50 ans accordent une partie de leur temps libre aux enfants et, lors de séances de lecture, partagent et stimulent leur goût de la littérature et des histoires. Les rencontres ont lieu régulièrement, jusqu’à plusieurs fois par semaine, durant toute lannée scolaire. Ce programme culturel accompagne les enfants dans leur apprentissage de la lecture et permet la rencontre entre les générations.
Organisation: A la fois programme et association fondée en France en 1999 par Alexandre Jardin notamment, cette initiative Lire et faire lire est devenue depuis internationale (Belgique, Canada...). En Suisse l’action est chapeautée par la Fondation pour l’Ecrit, organe composé de représentant·e·s du monde de l’écrit, qui a pour mission dimaginer, organiser, soutenir et financer des manifestations culturelles non commerciales, dans le cadre du Salon du livre de Genève, mais aussi ailleurs en Suisse romande.
Tarif: Gratuit
Public cible: Les enfants scolarisés (6-12 ans) et les plus de 50 ans
Lieu: Suisse romande et francophonie, dans les classes
Site internet

Chaîne YouTube
Informations supplémentaires: Vidéo de présentation de Lire et faire lire 

Lire et faire lire
Une séance de lecture organisée par Lire et faire lire (©Lire et faire lire)

Récite-moi La Fontaine
Description: La fable, née en Mésopotamie, est peut-être le plus vieux genre littéraire. Elle séduit surtout l’enfance et la maturité. Aujourd’hui en Suisse romande, un dessinateur, des musées cantonaux, des groupes denfants, des retraité·e·s et des étudiant·e·s en français jouent avec les mots et les fables de La Fontaine dans un dialogue joyeux. En 2015, l’illustrateur Fiami lance la chaîne YouTube «Récite-moi La Fontaine» réunissant dix petits films, et produite par le Muséum d’histoire naturelle de Genève. Avec des classes genevoises, Fiami raconte, commente et débat, tout en illustrant, des fables connues de La Fontaine. Le philosophe Frédéric Lenoir soutient alors ce projet. Face au succès international rencontré par les vidéos, Fiami réunit pour d’autres saisons des sénior·e·s retraité·e·s, des personnalités, des écolier·ère·s, des étudiant·e·s en français, et élargit l’action à d’autres musées d’histoire naturelle ainsi que des châteaux pour de nouvelles fables, un livre et des capsules vidéo à découvrir en ligne.
Organisation: Association Récite-moi la Fontaine, Fiami et partenaires
Tarif: Non précisé
Public cible: Ecolier·ère·s de 7-12 ans, étudiant·e·s en français, sénior·e·s pour les ateliers / tout public pour les vidéos
Lieu: Suisse romande, classes, musées, Château de Coppet, Fondation Bodmer
Site internet

Chaîne YouTube
Informations supplémentaires: Conférence de Frédéric Lenoir; article du journal Le Temps
; article du journal Le Tempsarticle du Journal 24heures

Mentorat en lecture 
Description: Le mentorat en lecture tel qu’il est organisé par l’association Akzentanova est un projet suisse alémanique, en cours d’organisation en Suisse romande. Il sagit d’une initiative construisant des ponts entre les générations: «les mentor·e·s sont des bénévoles – des sénior·e·s généralement – et aident les enfants de primaire à accéder plus facilement au monde de la langue». Cela fonctionne sous forme de binômes entre bénévoles adultes de plus de 40 ans, en situation post-professionnelle ou post-familiale, ayant une affinité avec les langues, et des élèves d’école primaire auxquels ils essaient de transmettre leur enthousiasme pour les langues et la communication. Ensemble, ils discutent, lisent et jouent dans des espaces publics définis.
Organisation: Akzentanova 
Tarif: 2500.- CHF pour les institutions
Public cible: écolier·ère·s et adultes dès 40 ans. AkzentaNova sadresse aux différents acteurs potentiellement intéressés dans les communes (divers organismes spécialisés, services pour personnes âgées, bibliothèques, etc.) et les associations (associations de parents d’élèves, clubs de football, etc.).
Lieu: Divers
Site internet 

2324
Description: Selon la génération à laquelle on appartient, on ne choisit pas les mêmes médias et les mêmes engagements: les sénior·e·s lisent le plus souvent des médias imprimés, sont intégré·e·s dans des clubs alors que les jeunes s’informent majoritairement en ligne et appartiennent à de nombreux réseaux et groupes virtuels. Le dialogue et le débat intergénérationnel en sont, par conséquent, un peu entravés.
Le projet 2324 envisagea d’y remédier à sa façon, en créant entre 2015 et 2019 une plateforme Web participative d'information hyperlocalisée. Elle conjuguait les intérêts des journaux imprimés parlant de l’environnement immédiat et ceux d’un réseau social, si prisé par les plus jeunes, en relayant ce qui se passait devant leur porte. Cette plateforme commune engageait, favorisait et alimentait les échanges entre les générations, le réseau associatif, et les collectivités d’un même lieu (villages, quartiers de grande ville...). Cela fonctionnait un peu comme une place de village virtuelle et les échanges établis en ligne permettaient d’aboutir à des rencontres et des partages réels hors ligne.
Ce projet trouve une certaine forme de continuité dans l’application Crossiety, qui aussi, telle une place de village virtuelle, permet de créer des liens de solidarité et d’échange entre les citoyen·ne·s d’une même région. L’aspect intergénérationnel est cependant moins au cœur du projet.
Organisation: L’association 2324.ch
Tarif: Non précisé
Public cible: Les jeunes et les sénior·e·s
Lieu: Suisse alémanique et suisse romande
Site internet

Informations supplémentaires: Interview de Nicolas Hebting, cofondateur de 2324.ch 

Zoom sur un projet à importer: Zeitmaschine

Description: Zeitmaschine.TV est un jeu d'enquête sur l'histoire contemporaine destiné aux écolier·ère·s de 14 à 24 ans ainsi qu’aux personnes de plus de 60 ans qui ont vécu ces événements. Il est centré sur l'histoire orale et les nouveaux médias. Les jeunes rédacteurs·trices recueillent les témoignages des personnes âgées lors de rencontres intergénérationnelles. Une fois ces récits recueillis, les jeunes les intègrent et les valorisent dans des courts-métrages, notamment.
Les fruits de ces rencontres sont compilés sur une plateforme Web, qui constitue le cœur du projet: une base de données interactive, regroupant les courts-métrages réalisés ainsi que des archives photographiques privées, et différents dossiers. Une application a spécialement été créée pour la réalisation des courts-métrages, les clips peuvent donc être faits directement sur le smartphone des participant·s. Les jeunes acquièrent par là même un savoir-faire utile allant de la recherche sur le Web aux techniques d'entretien.
Organisation: L’association Zeitmaschine.TV
Tarif: Non précisé
Public cible: des élèves dès 14 ans (secondaire 1, 2 ou écoles professionnelles) et des sénior·e·s de plus de 60 ans.
Lieu: cadre scolaire ou d'autres partenaires de projets locaux tels que musées, maisons de retraite, PME...
Site internet

 

Projets culturels divers 

Win3 - 3 générations à l'école
Description: Lancé en 2018 par Pro Senectute, ce projet propose à des retraité·e·s d’intégrer bénévolement des classes de 1er et 2e cycle durant deux à quatre périodes par semaine. Ainsi, les sénior·e·s ont lopportunité de créer un lien intergénérationnel avec les écolier·ère·s, tout en soutenant les enseignant·e·s. Le projet s’est développé dans tout l’arc jurassien, pour compter actuellement une centaine de classes.
Organisation: Pro Senectute
Tarif: Gratuit
Public cible: Ecolier·ère·s des 1er et 2e cycles et retraité·e·s bénévoles
Lieu: Arc jurassien
Informations 
supplémentaires: Pro Senectute recherche activement de nouveaux b
énévoles, notamment dans le Jura bernois
Site internet

TaM – Tandem au Musée
Description: Le projet Tandem au Musée propose de découvrir des musées dans toute la Suisse, à laide dun guide TaM. Les tandems de guide et visiteur·euse peuvent être intergénérationnels ou non. Lors de la visite, le duo est invité à choisir un objet dans le musée, à imaginer une histoire à son propos et à la publier sur le site du Musée imaginaire Suisse
Organisation: TaMTandem au Musée
Tarif: Gratuit
Public cible: Tout public
Lieu: Dans toute la Suisse
Site internet
Informations supplémentaires: Retrouvez la liste des villes et des musées qui participent au projet ici

GenerActions
Description: GenerActions propose à des sénior·e·s de coacher des jeunes: les adolescent·e·s et jeunes adultes qui souhaitent monter un projet à but non lucratif peuvent sadresser à des retraité·e·s bénévoles. Ils/elles bénéficient ainsi des conseils et de laide de sénior·e·s expérimenté·e·s lors dateliers organisés deux fois par année. Le but est de soutenir les jeunes, de mettre en valeur les connaissances des sénior·e·s, mais également de créer des réseaux dentraide intergénérationnelle qui subsisteront après la fin des ateliers.
Organisation: Infoclic.ch Romandie
Tarif: Gratuit
Public cible: Adolescent·e·s et jeunes adultes de 15 à 30 ans et sénior·e·s
Lieu: Lausanne. Le projet a également eu lieu auparavant dans les villes de Genève et Neuchâtel.
Site internet
Informations supplémentaires: Actuellement, le projet est en pause en raison de la pandémie. Infoclic.ch Romandie souhaite que le projet reprenne et cherche des partenaires pour cela, notamment dans les cantons de Fribourg, Jura et du Valais.

GenerActions
Un atelier organisé par GenerActions (©GenerActions)

Pass'ÂgesJeu de société intergénérationnel
Description: Les 300 questions du jeu de société Pass’Âges ont pour but dinitier une discussion entre les différentes générations et portent sur des anecdotes et faits de la région de Martigny. Le jeu est le fruit de nombreuses collaborations et a été réalisé avec les hôtes du foyer de jour pour personnes âgées de Chantovent et le club des aîné·e·s de Martigny.
Organisation: Le foyer de jour Chantovent
Tarif: 35.- CHF
Public cible: Tout public
Lieu: Valais
Site internet

DéridésProjet artistique intergénérationnel
Description: Réalisé en 2020, ce projet participatif et collaboratif vise à rapprocher deux groupes de population distincts: les plus de 65 ans, particulièrement éprouvé·e·s par la pandémie, et des jeunes en rupture scolaire ou sociale. Des photographes ont réalisé des portraits dans des EMS, accompagné·e·s par des adolescent·e·s, leur permettant ainsi de discuter et de partager avec les sénior·e·s. Les photographies ont ensuite été affichées dans les rues de Genève.
Organisation: Projets Artistiques Collaboratifs (et Orientations) PAC(O)
Tarif: Gratuit
Public cible: Tout public
Lieu: Genève
Site internet
Informations supplémentaires: Le projet est terminé, mais les portraits des personnes âgées et les photos de linstallation sont disponibles sur le site internet en lien.

Déridés
Photographies du projet Déridés (©Déridés - Pac(O))

Animations radios intergénérationnelles sur Radio Django
Description: La Webradio participative Radio Django a réalisé plusieurs projets intergénérationnels. Le premier projet intitulé «Entre Nous, un pont entre les générations» proposait une série de six podcasts réunissant un·e jeune et une personne âgée, discutant de thèmes tels que la tolérance ou la jeunesse.
Pour le projet «FADAK FM», des jeunes de 11 à 17 ans ont réalisé une émission radio en partant à la rencontre de sénior·e·s, disponible en ligne.
Organisation: Radio Django
Tarif: Gratuit
Public cible: Tout public
Lieu: Lausanne
Sites internet: 
Projet Entre Nous; projet Fadak FM 
Informations supplémentaires: Les deux projets sont terminés.

Zoom sur un projet à relancer: GENERATION-MIGRATION

Description: En 2020, la bibliothèque interculturelle de Monthey, A Tous Livres, a organisé le projet GENERATION-MIGRATION, qui a réuni des grands-parents issus de limmigration et leurs petits-enfants nés en Suisse. Les onze binômes, originaires de dix pays différents, ont ainsi pu discuter de lintégration, des origines multiculturelles, des traditions familiales. Les petits-enfants ont eu lopportunité den découvrir plus sur le parcours de leurs aîné·e·s et ainsi apprendre à mieux les connaître.
Encadrés par une autrice, Danielle Berrut, et un photographe, Cédric Raccio, les jeunes ont ensuite réalisé des textes et des vidéos relatant les échanges avec leurs aîné·e·s.
Au printemps 2021, les textes, vidéos et photographies des participant·e·s ont été exposés à Monthey. Avec plus de 600 visiteur·euse·s, dont plusieurs classes secondaires, GENERATION-MIGRATION a remporté un franc succès et a enregistré la plus grande fréquentation de lespace dexposition La Fabrik depuis son ouverture!
Les organisateur·rice·s du projet souhaitent rendre l’exposition itinérante en 2022. En attendant, il est possible de retrouver les récits et les photographies dans un livret.  
Organisation: Association A Tous Livres 
Tarif: Gratuit
Public cible: Tout public
Lieu: Monthey
Site internet

Informations supplémentaires: Grâce à son travail pour le projet, Cédric Raccio participe au Prix FOCALE ‒ Ville de Nyon 2021 qui promeut et récompense la création photographique.

GENERATION MIGRATION
Quelques participants au projet GENERATION-MIGRATION (©Cédric Raccio)

Cette liste reflète la belle diversité et les tendances actuelles et locales en termes de médiations culturelles intergénérationnelles. Si certaines ont désormais une tradition, de nombreuses années de fonctionnement et ont fidélisé un public et des partenaires, d’autres en sont plutôt à leurs débuts et balbutiements. Les actions ponctuelles, quant à elles, auront la vertu d’encourager d’autres émergences. Toute cette émulation naît et participe d’un bien bel élan.

Ce foisonnement est important, il est porteur d’espoir pour les différent·e·s intervenant·e·s. Et au-delà des richesses personnelles que ces échanges apportent aux participant·e·s, il est évident que le tissu social dans son ensemble est enrichi, embelli et assaini par ces transmissions réciproques. Les âges du bout de la vie paraissent avoir des rythmes et un rapport à linstant présent parfois similaires, des disponibilités et des envies communes. A l’issue de cette enquête, la magie de ces liens à tisser, leur force potentielle, nous semblent une nécessité sociale salutaire. Ce serait même un devoir pour les générations intermédiaires et actives de les mettre en place et de les favoriser. Nous continuerons donc à susciter, organiser ou promouvoir ces partages, avec motivation et conviction. A nous en réjouir.


Image de vignette: ©Lire et faire lire


Version imprimable de l'article (PDF)