Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Toute une vie à écrire

Roman
à partir de 10 ans
86 pages
: 9782889085095
14.90
euros

L'avis de Ricochet

Cet ouvrage ouvre la porte sur l’univers et la vie de Stéphanie Corinna Bille, poétesse et écrivaine suisse née en 1912. Très joliment illustré un peu à la manière d’un cahier de récitation d’autrefois avec des dessins colorés et évocateurs, ce récit à la première personne est imprégné de l’imaginaire associé à ces premières années du XXe siècle. Le lecteur découvre le personnage de Corinna Bille alors qu’elle est déjà plus âgée et qu’elle arrive dans sa maison de vacances, seule, pour écrire : l’auteure alterne donc des passages sur l’installation, la mise au travail, l’oubli de soi dans l’écriture avec l’évocation des souvenirs. Enfance heureuse à une époque difficile, environnement sécurisant, inspirant et éducation favorable vont permettre à Corinna de surmonter ses échecs, de dépasser ses obligations, pour devenir l’écrivaine qu’elle a toujours voulu être. L’usage du pronom personnel « je » est absolument confondant de vérité, et pourtant, c’est Sylvie Neeman qui prête sa voix à cette écrivaine qu’elle adore et à laquelle ce récit de vie rend un hommage plein de vivacité, d’humour et de tendresse. L’influence de la nature dans cette région du Valais que S. Corinna Bille adorait est particulièrement prégnante. La prépondérance des rêves comme matériau essentiel et initial de son inspiration est joliment évoquée. L’ensemble est à mon avis très proche de la conception du lien entre la nature et la littérature ou la poésie à cette époque. Ces très beaux passages illuminent le texte et sonnent très juste.

Pourtant je m’interroge : à quel lectorat est destiné ce joli ouvrage ? Son format de type album et cette illustration naïve semblent le destiner à un jeune public, il est vrai, peut-être de pré-adolescents ; mais le texte s’adresse aux mordus de lecture, d’écriture et de poésie, pour qui l’évocation des pentes montagneuses, des fleurs des prairies d’été, de cette enfance un peu rebelle assez idéale est prétexte à une douce rêverie, un songe éveillé, une projection personnelle de La mélodie du bonheur… À moins de connaître le lecteur, ou peut-être la lectrice, à qui le livre semblera une évidence, une médiation bienveillante sera probablement nécessaire pour offrir l’audience qu’il mérite à ce joli et émouvant récit. Et au-delà, cette médiation incitera peut-être les lecteurs à découvrir l’œuvre de S. Corinna Bille, rééditée également par La Joie de Lire.

Présentation par l'éditeur

S. Corinna Bille arrive dans une petite ville du bord du lac Léman pour y séjourner trois semaines et écrire. Une halte bienvenue pendant laquelle elle se souvient de son enfance merveilleuse, avec ses cinq frères et sœurs, dans la maison familiale, une immense bâtisse affectueusement baptisée Le Paradou. Elle se remémore avec nostalgie ce père tant aimé, sculpteur, peintre, créateur de vitraux

Du même auteur

Le petit bonhomme et le monde

Album
à partir de 5 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

La mer est ronde

Album
à partir de 4 ans
Avis de lecture

Du même illustrateur

Des mots pour la nuit

Album
à partir de 6 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Le grand roman de ma petite vie (T. 2) Bouge tes fesses !

Roman
à partir de 10 ans
Avis de lecture