Aller au contenu principal

Le Passage du Diable

Sélection des rédacteurs
Dominique Kügler
Roman
à partir de 13 ans
: 9782211209830
17.50
euros

L'avis de Ricochet

Angleterre, vers la fin du XIXe siècle. Depuis son plus jeune âge, la mère de Daniel Cunningham le tient enfermé, alité sous prétexte d'une maladie grave. La vie s'écoule lentement, entre des lectures et des jeux autour d'une magnifique maison de poupées, reproduction du manoir dans lequel la mère a passé son enfance. Un jour, les voisins montent une action, et Daniel est récupéré par un médecin : il n'est pas malade, et s'épanouit même en compagnie des filles du docteur, au sein d'une famille aimante qui l'accueille sans restrictions.
Daniel oublierait presque sa mère, internée dans un hôpital psychiatrique, jusqu'au jour de sa première visite. Quasiment sous ses yeux, sa mère se suicide. Extrêmement marqué, Daniel ne veut plus rien savoir de sa famille. Le médecin mène malgré tout l'enquête et découvre un oncle au jeune garçon, un ancien capitaine de la marine marchande. Pas vraiment convaincu, Daniel s'apprête à aller passer quelque temps chez ce parent, exactement au manoir de la maison de poupées...

C'est une narration en « je », un journal a posteriori qui nous raconte cette ténébreuse intrigue sur fond de secret de famille. Anne Fine a décidé de jouer la carte de l'atmosphère en ne multipliant pas les rebondissements, en démystifiant les côtés fantastiques, en faisant se confier aisément les domestiques au héros. La vieille demeure devient un personnage à part entière, ombre gothique dont le côté effrayant n'est pas non plus surexploité : les choses ne sont que prétextes (toutefois adroits et actifs dans l'histoire). Ce sont bien les hommes et leurs tempéraments labiles qui font leur propre malheur, et de façon ici spectaculaire.
D'assassinats en poupées vaudou, Daniel doit affronter son passé avec maturité et un fort instinct de survie. Vrai héros, il ne cache pas sa peur mais accomplit son destin sans coup férir : l'avancée inexorable de l'histoire resserrée fait d'emblée froid dans le dos. De la maison, il devra faire table rase pour continuer une existence au service des autres – il rêve en effet de devenir médecin comme celui qui l'a accueilli. La boucle est bouclée... et Anne Fine a subjugué son lecteur dans un roman autant classique que de genre. Remarquable !

Présentation par l'éditeur


Depuis son plus jeune âge, Daniel Cunningham a vécu enfermé, avec pour seule compagnie les livres et sa mère – qui l’a gardé reclus, à l’écart du monde extérieur, et qui n’a cessé de lui répéter qu’il était malade. Un jour, des coups frappés à la porte vont tout changer. Des voisins ont découvert son existence, et résolu de libérer Daniel de l’emprise de sa mère. Pris en charge par le Dr Marlow