Aller au contenu principal

Golden Valley

Sélection des rédacteurs
Scripto
Roman
à partir de 13 ans
: 9782070587544
8.65
euros

L'avis de Ricochet

« Mes mains parcourent mon corps. Mon corps que personne d’autre que moi ne touchera peut-être plus. En tous cas, pas comme elle. Et comment laisser une autre le toucher, alors qu’elle est toujours en moi ? Le docteur Vincenti me parle de deuil mais, bien sûr, le docteur Vincenti n’y comprend rien. Pour qu’il puisse dire quelque chose d’intelligent sur la question, il faudrait d’abord que je joue franc jeu avec lui. Il faudrait que je lui raconte. Il faudrait la nommer. Et ça ne suffirait pas pour qu’il comprenne que je ne veux pas guérir. »

Du haut de ses 17 ans et de son 1 mètre 92, Maximilien observe le monde avec une condescendance teintée de mélancolie. Aussi l’idée de passer 5 semaines de vacances chez ses parents expatriés pour le travail en Birmanie ne l’enchante guère, d’une part parce que sans être houleuses les relations avec ses deux parents sont assez distendues, d’autre part parce qu’il découvre à son arrivée que la piscine de la maison où ils logent est trop petite : elle ne lui permettra pas de réaliser son programme d’entrainement de natation. La rencontre avec Brandon, le fils d’un riche industriel birman collègue de son père et habitant le quartier chic de Golden Valley, va « sauver » in extremis les vacances du jeune homme. Même si ce dernier se force à se montrer jovial, à jouer avec intérêt aux jeux vidéo, Max va rendre des visites de plus en plus régulières à l’adolescent et à ses amis depuis qu’il a fait inopinément la connaissance de Dolly, sa sœur de 20 ans, dont il tombe amoureux au premier regard. La relation physique et passionnelle qui s’ensuivra, si elle fait certes beaucoup souffrir Max, l’amènera à approfondir sa connaissance de la Birmanie et à découvrir ce pays à la situation politique complexe.

Ces jeunes personnages nous entrainent dans la lecture assidue de ce roman à l’argument aussi original qu’intéressant. L’histoire d’amour impossible entre Maximilien et Dolly, jeune fille issue de la jeunesse dorée birmane dont les convictions politiques l’obligent à se cacher, à mentir aux yeux de ses proches, est prétexte à une réflexion sous-jacente sur un pays en voie de développement où les inégalités sociales sont prégnantes et creusent un fossé encore plus béant entre les riches dirigeants et les pauvres. Le portrait psychologique affiné des protagonistes qui émerge de cet arrière-plan politique dramatise la lecture de ce roman passionnant et engagé où l’auteur excelle dans la maitrise de la tension narrative.

Présentation par l'éditeur


Lorsqu'il débarque à l'aéroport de Yangon en Birmanie, Maximilien est accablé par la chaleur et l'ennui. Rejoindre ses parents expatriés dans le quartier chic de Golden Valley n'est pas le programme dont il avait rêvé cet été-là. Mais quand Max rencontre Dolly dans une soirée de la jeunesse dorée, c'est le choc. Elle a vingt ans, elle est belle, brillante, follement attirante. Leur complicité