Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Valentin de toutes les couleurs

Album
à partir de 8 ans
: 9782372731010
14.00
euros

L'avis de Ricochet

« Valentin aime les couleurs », il voit la vie en couleurs et transforme en lumières les gris de pluie. Il aime être élégant aussi et ceci ajouté à cela fait de lui un petit garçon différent, éloigné des bagarres, du foot. Dans sa différence, Valentin a la chance d’avoir des parents compréhensifs et pour satisfaire son plaisir des couleurs, un jour, sa maman l’emmène dans un immense magasin de tissus. L’illustration de Reza Dalvand rend compte de la débauche de couleurs, de motifs, à défaut des effets de matière, l’œil du garçon et le nôtre courent d’un tissu à un autre, au milieu des autres acheteuses affairées et c’est le bonheur, le début d’une vocation peut-être ?… Pour son anniversaire, il veut une machine à coudre.

Les couleurs et les tissus peuplent son imaginaire, il vit dans un univers aux amples couleurs, plein de mouvement et d'arabesques. Lorsque les garçons de la classe viennent le chercher pour jouer au ballon, on sent le drame arriver.

Chiarra Mezzalama construit une histoire limpide et les jeunes lecteurs identifieront rapidement les enjeux aux conséquences dramatiques pour le petit garçon : être soi et s’accepter, s’affronter ou se replier, s’enfermer. Par le biais de la machine qui pique et coud, l’autrice utilise le tissu que Valentin compose comme une métaphore de la vie, fluide, faite de morceaux rassemblés, même un peu rapiécée.

La malicieuse illustration de couverture combine machine à coudre et animal que l’on dresse. Elle affirme tranquillement que les moyens de prendre sa vie en main sont multiples. Tout le monde ne peut pas être un cow-boy. Belle leçon de morale et bel éloge de la diversité.

Présentation par l'éditeur

Valentin aime les couleurs, il aime colorer sa vie : le jaune pour les jours de pluie, le rose pour l’amitié. Il n’aime pas la bagarre et, à l’école, il est souvent raillé à cause de ses tenues trop colorées et de ses manières gentilles. Pour se réconforter, il sort sa machine à coudre et, tandis qu’il coud, le temps s’arrête, il oublie tout… Peut-on recoudre l’amitié ?

Feuilleter un extrait

Du même auteur

Le jardin du dedans-dehors

Bande dessinée
à partir de 7 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture
Prix littéraire

Du même illustrateur

Gulistan : contes persans

Conte
à partir de 8 ans

Gratin d'hippopotame

Album
à partir de 3 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture