Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Ursin et Ursulin

Sélection des rédacteurs
Xavier Galmiche
Roman
à partir de 9 ans
: 9782352891772
16.00
euros

L'avis de Ricochet

Ursin, le vieux tout grognon, et Ursulin, le second, un tout petit oursinet, sont deux ours qui cohabitent. Soit dit, en passant, c’est très rare, paraît-il. Leur quête absolue est la recherche de la nourriture, manger est leur grande affaire … Ursin rêve d’une vie meilleure et essaye de se transformer en panda chinois, Ursulin y croit. En se blanchissant au lait de chaux, ils pensent faire illusion et être nourris sans effort. Etre un panda c’est raté. Essayer d’être un ours américain ? La Californie c’est le Pérou, vante Bob l’ours américain : les ours y sont satisfaits, repus. Ursin et Ursulin vont donc tenter leur chance dans un parc près de chez eux selon les méthodes américaines. Pas très concluant. Pour éviter le risque de cholestérol consécutif à la consommation des œufs, Ursin décide de supprimer les poules. Avec Ursulin, ils visitent un poulailler et font un carnage ! Le remède est pire que le mal ? C’est possible. Inviter un ours malais peut-être ?....

Chaque chapitre, raconte une saynète comique. Fondées sur la difficulté de se nourrir, les tentatives déraisonnables d’Ursin qui mène la danse et d’Ursulin à sa suite, émerveillent par leur ingéniosité farfelue et l’issue fatale qui n’entame pas la bonne humeur des compères. Les personnages ont des tics de langage « en passant » dit Ursin le docte. Ursulin, si jeune, confond candi (sucre candi) et candidat. Ils butent sur des mots difficiles et nous rions de leur langage. Tels Laurel et Hardy, le couple d’ours fonctionne sur la différence et la complémentarité, le gros décide, le petit suit. Comme dans ces films, émerge une critique sociale implicite ou non, et l’épisode acidulé où les ours se présentent aux élections, montre les représentants du « peu / peuples » qui souhaitent être élus pour en tirer des bénéfices. Le livre aborde des thèmes difficiles, ainsi les transactions financières sur la vente et la revente étonnent dans ce livre pour petits et donnent à ces joyeuses comédies une dimension politique que l’on n’attendait pas là.

Les personnages permettent une fantaisie hors du temps et de l’espace, confortée par la qualité de l’illustration d’Alzbeta Skalova. Dans une tradition anthropomorphique où les animaux instruisent les hommes, la tendresse des illustrations jamais mièvres puise à la tradition tchèque. Premier livre pour enfants de Zbynek Cernik, ce « roman » des ours maladroits fait entendre une voix originale. Tendre, drôle et réfléchi, entre Brun l’ours et Winnie the Pooh, Ursin et Ursulin vont trouver leur place !

Présentation par l'éditeur


On le sait, les pandas sont bien mieux nourris que les ours. Qu'à cela ne tienne, du lait de chaux et un peu de cirage auront tôt fait de transformer Ursin et Ursulin, les deux héros de ce livre...