Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Un ours à la mer !

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 3 ans
: 9791023511925
13.50
euros

L'avis de Ricochet

Dans le maelström bleu nuit de la couverture, deux yeux inquiets, deux petites oreilles rondes et une patte d’ours émergent, associés au cri : « Un ours à la mer ! ».

La mise en situation est immédiate. Nous entrons de plain-pied dans le drame puisque la page de titre nous montre un voilier et sur la page initiale du récit, un jeune pirate, épée (et tétine) en l’air, répète le cri « un ours à la mer ! ».

Après la fulgurance de cette mise en situation, le récit se suspend et nous allons voir l’histoire à hauteur du protagoniste. Le jeune pirate fait une colère dans une mare de larmes. Il est entouré de son voilier, de sa tétine, de son épée et il trépigne. Le texte fourmille d’onomatopées où se révèle l’ironie de l’auteure. A plat ventre, notre pirate n’a plus la fière allure de l’introduction. Que s’est-il donc passé ?

Petit à petit, le voile se lève. Avec beaucoup d’élégance, l’auteure et l’illustrateur jouent sur une ambiguïté fondamentale, celle du hublot, et ils entretiennent le jeu. Tantôt nous voyons la scène du côté du petit pirate qui lutte contre les éléments déchaînés, tantôt nous voyons l’ourson se débattre. Cette construction, plan contre plan, alimente le suspens. La plus belle illustration est celle des visages mouillés, côte à côte, qui montrent l’espoir et la solidarité des deux naufragés car tous deux sont engagés dans le même combat…. Le vocabulaire est choisi avec art. Il y est question de mousse, de virer, de tourner, d’essorer. Lorsque le hublot s’ouvre, tout devient clair. La tempête était celle de la machine à laver. L’image du petit pirate heureux, le nounours dans les bras, épée et voilier à ses côtés, fait écho à l’image initiale du désespoir et on participe à la joie des retrouvailles… En route pour de nouvelles aventures, ils reprennent la mer.

Cette faculté de faire aventure d’une simple opération de lavage de doudou capte la magie du jeu enfantin. Les illustrations dynamiques, de couleurs bleu, gris et noir, entretient une tension épique de lutte contre les éléments et on entend l’enfant lutter, se désespérer, reprendre espoir dans ce livre drôle et tendre où les enfants se reconnaîtront et que les parents auront plaisir à mettre en jeu pour relativiser le drame du lavage des doudous chéris ou pour le plaisir de transformer en épopée ces moments toujours un peu difficiles !

Présentation par l'éditeur

Depuis son hublot, petit matelot voit avec désespoir son nounours se débattre dans les flots grossissants. La tempête se lève et bientôt se déchaîne. Nounours disparaît sous des vagues gigantesques. Comment le sauver ?

Un album aussi ravissant qu'efficace, dont la fin étonnante surprendra à coup sûr les enfants.

Feuilleter un extrait