Aller au contenu principal

Un mur si haut

Album
à partir de 5 ans
: 9782917237892
16.00
euros

L'avis de Ricochet

Deux enfants, deux couleurs, deux royaumes. Plume et Timy, l’une blanche et l’autre noir, vivent respectivement dans les royaumes du roi bleu et celui du roi blanc. Amis inséparables, ils vivent avec la gaieté de leur âge jusqu’à ce que les rois se disputent pour une parcelle de terre. Lorsqu’il est impossible de s’entendre, alors s’élèvent les murs. Décision royale, soumission des habitants à leur corps défendant, les deux enfants se retrouvent de chaque côté « d’un mur si haut », tout comme leurs parents.

Les petites tentatives pour améliorer la situation, ballons envoyés par-dessus ou échelle de corde, ne sont que de peu d’utilité. Il faut se résigner. Par chance, le roi blanc tombe malade et seule une herbe merveilleuse peut le sauver. Elle est de l’autre côté.

Tout est bien qui finit bien. Sur un sujet grave toujours d’actualité, l’auteure et l’illustratrice ont pris le parti de la douceur et de la tendresse. Bleu tendre, blanc cassé, ocre brun installent un climat poétique que les personnages, les vêtements un peu africains, un peu orientaux confirment : elles ont en tête bien des situations actuelles mais leur conte a une valeur universelle. Mettre à portée d’enfants jeunes des préoccupations et des débats d’adultes est une dimension importante de la littérature jeunesse. On rapprochera ce livre de Flon-Flon et Musette d’ Elzbieta ou des Silences des pierres de Philippe Barbeau et il y a là matière à éducation morale et débat sur l’actualité.

Néanmoins, au-delà de l’adhésion immédiate à l’élégance et à la qualité de l’illustration, on se demandera quel message se transmet ici. Racisme, despotisme, soumission, tout vient d’en haut. Aucune responsabilité des peuples dans leur asservissement et bien peu dans le retournement de situation. Sans doute, est-ce conforme à la majorité des cas réels auxquels l’auteure et l’illustratrice font implicitement référence. Sur de tels sujets, les choix sont toujours délicats. S’en remettre à la maladie pour espérer un retour à la raison est une vision réaliste peut-être, mais peu optimiste assurément. Un album plein de charme pour prêter à discussion.

Présentation par l'éditeur


Deux enfants, Plume et Timy, issus de deux royaumes différents, sont les meilleurs amis du monde. Malheureusement, se disputant un lopin de terre, les deux rois décident de ne plus se parler et de construire un mur séparant les deux villages.


Feuiller un extrait