Aller au contenu principal

Toujours debout

Album
à partir de 3 ans
: 9782917637272
12.00
euros

L'avis de Ricochet

Un chêne prend la parole. Il raconte sa vie depuis sa naissance « petit gland rondouillard » jusqu’à aujourd’hui. Au passage, il évoque son âge : 422 printemps, presque incroyable. Il a survécu à la tempête, en 1927, et révèle son nom : Joseph Lebrun. Mi homme, l’arbre regarde les hommes vivre autour de lui : la fillette qui grimpe dans ses branches comme son arrière-grand-mère ; l’époque de la guerre ; l’autoroute tout proche qu’il entend ; les amoureux qui s’abritent. Mi chêne, il confesse son regret de la mer qu’il ne verra jamais et converse avec les oiseaux. Du haut de sa taille, il souligne l’imbrication de sa vie avec les hommes et c’est ainsi que Rémi Courgeon raconte l’histoire de la balle dans le pied qui l’a blessé.

Les histoires se mêlent, s’interrompent, reprennent. Plusieurs personnages apparaissent, disparaissent, avec leurs fragments d’histoires sous le regard bienveillant de Joseph Lebrun, Quercus Stellata de son vrai nom. Isabelle Simon illustre l’album de photos de l’arbre, sol, écorce, fragments ou photos pleine page qui donnent à voir la pleine force du héros, sa sagesse, sa poésie. Elle associe ses photos à de petits personnages en terre comme autant de marionnettes autour de l’arbre sur le grand théâtre du monde. Du contraste entre le « réel » de la photo et la fiction portée par les figurines naît un album sensible et touchant, une leçon de vie pour prendre conscience de notre environnement.

Présentation par l'éditeur


Il est si vieux qu'il ne sait plus bien son âge. Il s'est fait au bruit de l'autoroute mais pas à celui des tronçonneuses ni à celui des oiseaux trop bavards. Il accueille des amoureux, des lecteurs, des musiciens, un homme menacé par les loups, un enfant joueur. Il a vu tomber ses frères. Il a vu tomber un homme, celui-là même qu'on a enterré à ses pieds et dont on a tatoué le nom sur son écorce