Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Malédiction du sang

Anne-Judith Descombey
Roman
à partir de 13 ans
: 9782021041651
13.90
euros

L'avis de Ricochet

Ellen Forest a seize ans et possède une santé très fragile. Les médecins disent qu’elle est atteinte d’une maladie de sang, sans en comprendre les raisons. Elle vient se reposer quelques jours chez sa grand-mère, qui habite une belle demeure victorienne à Londres, et retrouve avec plaisir son vieil ami Andy.
Dans le grenier, elle découvre le journal intime de son aïeule, Ellen Laidlaw. Elle apprend que cette jeune femme était la fille d’un célèbre médecin, qui soignait un certain comte Szekelys, atteint lui aussi d’une maladie de sang. Ellen Laidlaw comprend peu à peu que Fransz est un vampire, qu’il a envoûté son père qui refuse de croire à ce que lui apprend sa propre fille. Bientôt, la vie d’Ellen L. est en danger.
La lecture de ce journal éclaire brusquement l’Ellen d’aujourd’hui et explique bien des choses, la maladie dont elle souffre surtout. Mais parallèlement, son état s’aggrave et elle doit être hospitalisée dans la clinique du docteur Stacey. Ellen comprend qui est véritablement cet homme : elle a affaire au comte Szelelys, qui veut se venger. Elle doit réagir vite pour éliminer le vampire, trouver de l’aide et de l’énergie pour agir.
Cela Rees est une romancière confirmée : ses autres livres, Journal d’une sorcière, Vies de sorcières ou Mémoires d’une pirate, publiés au Seuil jeunesse, sont des œuvres denses, qui interrogent la condition féminine à travers des héroïnes rebelles. Dernièrement, Illyria (Seuil jeunesse, 2010), situé dans le Londres et la troupe de Shakespeare, est également passionnant.
Celui-ci, le dernier paru en français, a été publié en Angleterre en 1996, donc avant les romans cités plus haut. Ceci explique peut-être qu’il est moins abouti, moins maîtrisé.
Nous sommes dans une histoire de vampire somme toute assez classique, qui rappelle, pour la partie se déroulant en 1878, l’atmosphère du roman de Bram Stoker, le maître du genre.
Le récit avance sur deux plans : le passé avec Ellen Laidlaw, une jeune fille très moderne, indépendante, élevée par un scientifique, qui veut devenir médecin ; le présent avec l’autre Ellen, que sa maladie isole, mais qui lutte aussi pour s’en sortir. Ces deux héroïnes sont des figures positives qui prennent leur destin en main, dans un parcours très proche. C’est ce qui accroche le plus dans ce roman.

Présentation par l'éditeur

Ellen est malade, une pathologie qui laisse les médecins perplexes. Un jour, dans le grenier, elle découvre le journal tenu par son arrière-arrière grand-mère Ellen, à qui elle ressemble physiquement. Celle-ci raconte sa rencontre avec le comte Fransz Szekelys et Elizabeth Vardalek et les conséquences qui en ont résulté. Incapable de garder cette histoire pour elle-même, Ellen en parle à Andy, un

Du même auteur

La balade de Sovay

Roman
à partir de 13 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Vies de sorcières

Roman
à partir de 13 ans