Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Ma vie a changé

Roman
à partir de 13 ans
184 pages
Réédition
: 9782211234917
6.80
euros

L'avis de Ricochet

Madeleine, documentaliste dans un collège, prend la vie avec une philosophie teintée d'humour noir. Tout récemment trahie par son mari, elle s'occupe de son fils Constantin et de son chien Beetlejuice en attendant des jours meilleurs. Son avenir pourrait bien changer avec l'arrivée dans sa maison de Timothée, tyrannique petit elfe de vingt-deux centimètres. Le quotidien déjà ne se ressemble plus, entre mobilier et habits de poupée, consolation de fantôme, séances vaudou et chasse aux gremlins…

Marie-Aude Murail ose le merveilleux avec un recul puissamment caustique. Timothée passe en quelques dizaines de pages du statut de nourrisson encombrant à celui d'adulte séducteur ne laissant pas indifférent la narratrice Madeleine. Laquelle se débat aussi avec un divorce difficile, un timide professeur amoureux, une famille à la bienveillance acérée… Quant à Constantin, adolescent encore enfant, il évolue dans le sillage de sa mère et apporte une touche lunaire pleine d'humour. Les chapitres sont rythmés juste ce qu'il faut pour emporter le lecteur ; l'intrigue vraiment originale appelle à poser un regard neuf sur le réel un chouïa monotone. Un ovni de lecture et une réédition bienvenue : l'ouvrage date en effet de 1997 mais n'a pas pris une ride, si ce n'est qu'on aurait bien vu les gremlins dérégler les smartphones en plus du frigidaire !

« Je ne laisserai plus dire que les elfes n'ont pas de sentiments sous prétexte qu'ils n'ont pas de cœur. Ce n'est pas cet organe battant dans notre poitrine qui nous rend bons ou généreux. Les elfes aiment à leur manière, sont bons à leur façon. En tout cas, ils valent bien mieux qu certains respectables humains. Cela sans nommer personne. » (p. 135)

Présentation par l'éditeur

Si votre appartement sent inexplicablement le muguet (et un peu la violette), et que cette odeur vous submerge pour disparaître l'instant d'après.

Si, dans vos tiroirs, la louche et les slips échangent leur place et que vous ne pouvez en accuser personne.

Si vous découvrez sur votre bureau un objet qui ne vous a jamais appartenu. Si le voisin du dessous vient vous voir et vous explique qu'il a