Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Lucie Aubrac : "non au nazisme"

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 13 ans
: 9782742773879
7.80
euros

L'avis de Ricochet

Médiatisée par un film de Claude Berri en 1997, la vie de Lucie Aubrac est un véritable roman. Cette mère de famille, professeur d’histoire-géographie à Lyon, a participé à la Résistance sous la Seconde Guerre Mondiale, spécialisant ses actions dans les évasions de camarades. Tout commença avec Raymond, son mari juif, arrêté par la Gestapo. Elle parvint à le tirer des pattes de Klaus Barbie au prix d’un plan rocambolesque, n’hésitant pas à usurper une fausse identité. Volontaire et loyale, Lucie Aubrac incarne, sans doute mieux qu’aucun(e) autre, la résistance à l’oppression.
L’auteur de ce petit ouvrage, Maria Poblete, est journaliste chilienne : quand on sait que de nombreux nazis se sont réfugiés après guerre en Amérique Latine, on comprend son engagement. Dans une première partie, elle adopte le ton vivant d’un récit de vie centré sur Lucie. En sautant d’un chapitre à l’autre dans une chronologie logique et non linéaire, le lecteur découvre les périodes importantes de sa vie jusqu’en 1944 : une enfance pauvre, la rencontre avec Raymond Samuel, les craintes pour son fils Boubou, et bien sûr les contacts avec les autres résistants, les évasions. Une seconde partie aborde d’une part le devenir des hauts fonctionnaires nazis après 1945 (et le travail de Wiesenthal, Klarsfeld), d’autre part la question du néo-nazisme aujourd’hui. Une « biblio-filmo-sitographie » et un cahier photos complètent le tout, documentaire introductif qui se lit avec facilité et passion.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 07/26/2013 13:45

C'est un bon livre qui retrace l'histoire d'une résistante : Lucie Aubrac. De part sa brièveté et à travers certains exemples (une évasion, création des tractes etc.), on comprend que cette femme, symbole de la Résistance, est devenu l’emblème de Libération – Sud et veut par tous les moyens, faire disparaître le nazisme.

Du même auteur

Isabel Allende, la voix des femmes

Roman
à partir de 8 ans

Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"

Roman
à partir de 14 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture