Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Lou a oublié sa tête

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 9 ans
101 pages
: 9791023512953
9.50
euros

L'avis de Ricochet

« Si tu continues comme ça, un jour c’est ta tête que tu oublieras ! ». Cette remarque gentiment moqueuse, que les adultes répètent volontiers aux enfants distraits, prend tout son sens pour Lou, personnage principal de ce petit roman illustré. Ce matin, lorsque la fillette arrive à l’école, elle n’a plus sa tête sur les épaules, dans le sens premier du terme, puisqu’elle l’a laissée à la maison. Et un corps sans tête – donc sans oreilles pour écouter les consignes et obéir aux ordres – cela fait toutes sortes de bêtises ! À l’école, à l’hôpital ou encore au bar-tabac : où qu’il aille, le corps de Lou déclenche sur son passage un joyeux remue-ménage.

Pour sa tête, la journée n’est pas non plus de tout repos : après avoir fait fuir un voleur, elle est recueillie par sa voisine acariâtre, qui la dépose en équilibre sur le rebord d’une fenêtre. Un courant d’air et la tête dégringole de plusieurs étages. Sa chute se termine dans un camion rempli de patates ; à son bord se cachent des réfugié·e·s qui tentent de rejoindre l’Angleterre…

Alternant les aventures de la tête et du corps de Lou, le roman instaure un rythme haletant et ménage de nombreux effets de suspense. Sous couvert d’une histoire fantastique et loufoque, il aborde le délicat sujet de la migration. Dans le camion de marchandises, la tête de Lou fait la connaissance d’une fille de son âge et de son frère un peu plus vieux, qui ont dû fuir leur pays. Pour notre héroïne, force est de constater qu’un monde la sépare de ces jeunes déplacé·e·s et que ses préoccupations quotidiennes diffèrent totalement des leurs. En filigrane, il est également question des difficultés éprouvées par les enfants de parents divorcés : habitant une semaine chez sa mère, une semaine chez son père, Lou se sent comme coupée en deux. On comprend bien, dans ce contexte, qu’elle perde ses repères… et même parfois sa tête !

Lou a oublié sa tête est un roman drôle et intelligent, qui célèbre l’ouverture à l’autre tout en dédramatisant les petites étourderies. La légèreté de la situation initiale, ancrée dans l’univers des jeunes lecteurs·rices, débouche mine de rien sur des thématiques fortes et essentielles. Les illustrations colorées de Gaëtan Dorémus sont un réel plaisir pour les yeux et ajoutent encore à la qualité de l’ouvrage.

Autre petit plus : la jaquette qui entoure le livre se déplie pour se transformer en un poster que les enfants auront sans doute plaisir à afficher.

Présentation par l'éditeur

Une histoire pour se jeter dans le grand bain de la lecture !

Quel enfant n'a pas déjà entendu cette phrase : "Ma parole, un jour, tu oublieras ta tête !" ?
Eh bien un matin, c'est ce qui arrive à Lou, pour de vrai.

Du même auteur

Les extraordinaires aventures du géant Atlas

Roman
à partir de 8 ans

Du même illustrateur

Till l'espiègle et les musiciens

Album
à partir de 7 ans

Till l'espiègle et les tricheurs

Album
à partir de 7 ans