Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Les poules

Sélection des rédacteurs
Pascale Houssin
Roman
à partir de 8 ans
65 pages
: 9782075106191
6.40
euros

L'avis de Ricochet

Flossie et Bessie, deux poules élevées en batterie, coulent des jours heureux, quoique monotones, à la ferme du Bois-Joli. 

Un matin, leur vie se retrouve bousculée par la visite d’un choucas, qui parvient à entrer dans le hangar par un petit trou dans la porte. Curieux, il s’approche des cages et ouvre malencontreusement celle des deux sœurs volailles. Il les invite courtoisement à le suivre afin de partager un repas… dehors. Les poules acceptent, à la condition qu’il les ramène ensuite chez elles. 

Sous la protection ailée du choucas, qui les initie avec bienveillance au monde extérieur, Flossie et Bessie découvriront que la vie réelle se révèle bien plus riche qu’elles ne l’auraient imaginée. 

Edité pour la première fois en 1993, Les poules fait partie d’une vingtaine de titres issus de la collaboration heureuse entre l’auteur John Yeoman et l’illustrateur Quentin Blake, collaboration qui a duré plus de 50 ans. 

D’emblée, et ce en quelques lignes, l’auteur parvient à évoquer le thème de l’élevage en batterie à travers le quotidien des deux poules : cages minuscules, lumière artificielle, nourriture nauséabonde agrémentée d’antibiotiques. Flossie et Bessie semblent pourtant heureuses de leur sort, manifestant au premier abord une certaine méfiance envers la proposition du choucas. Peu à peu, un changement s’opère chez elles. Alors que les sœurs font l’expérience d’un retour à la nature épanouissant, la comparaison avec leur ancienne vie n’en est que plus marquée, permettant à l’auteur d’évoquer par un même mouvement le bien-être des animaux. La critique est subtile mais présente.

Construit en courts chapitres, le texte est rythmé essentiellement par des dialogues, ponctués de nombreuses illustrations au style unique et reconnaissable de Quentin Blake. La lecture est aisée et humoristique, les personnages sympathiques. 

Les poules s’avère être un premier roman jeunesse accessible, tout en traitant d’un thème qui nous paraît aujourd’hui précurseur. A une époque où l’on est de plus en plus nombreux à vouloir transmettre à la génération future une plus grande prise de conscience envers la provenance de nos assiettes, ce livre a toute sa place. 

Présentation par l'éditeur

La ferme du Bois-Joli porte bien mal son nom ! C'est dans ce hangar destinée à la ponte industrielle que les poules sont enfermées dans d'étroites cages sans jamais voir le jour. Mais voici qu'un choucas ouvre la porte de leur prison. Les deux sœurs acceptent de le suivre pour aller déjeuner dehors. Et avec la vraie vie, l'aventure commence.

Une histoire savoureuse pour apprendre à voler de ses