Aller au contenu principal

Les loups ne se mangent pas entre eux

Anath Riveline
Roman
à partir de 13 ans
250 pages
: 9782747086431
13.90
euros

L'avis de Ricochet

Depuis le départ de sa mère qui l’a profondément marquée, Sloan vit avec son père dans un petit village du fond de l’Alaska. Un jour où tous les habitants sont partis à la ville voisine, Sloan se retrouve quasiment seule. Le blizzard arrive, et avec lui les loups qui n’ont cessé de se rapprocher au fil des dernières années…

La narratrice Sloan, qui catégorise les gens selon la couleur qu’ils lui inspirent, n’est pas tout à fait seule, et ce sont même ses compagnons qui vont faire avancer l’action. Parce que la vieille voisine est blessée, il est décidé de sortir dans le blizzard et rejoindre la rivière afin d’atteindre la ville en bateau. Un professeur, un père indigne et son fils trop digne, un jeune garçon composent également la petite équipe. Et puis les loups, à la fois hostiles et liés à une nature puissante, sont des personnages à part entière, identifiés un à un par une Sloan chasseuse. Dangereux, ils sont aussi victimes de l’action de l’homme sur son environnement, car le déboisement a modifié tout l’équilibre de leur écosystème. Il y aura des disparitions violentes, et le roman peut marquer les plus jeunes. Dans la douleur, l’apprentissage de Sloan se fait tout en suggestion et donne une impression d’aboutissement à l’ouvrage.

Présentation par l'éditeur

Sloan vit avec son père à Rusic, un bled paumé au fin fond de l'Alaska. Dans cette immensité sauvage, la nature dicte ses lois. Et depuis quelque temps, les loups se rapprochent des habitations. Quand un blizzard s'abat sur la région, le village se retrouve coupé du monde. Plutôt que d'attendre d'improbables secours, Sloan décide de rejoindre la ville. Mais pour cela, elle va devoir traverser la