Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Les étincelles invisibles

Dominique Kugler
Roman
à partir de 11 ans
207 pages
: 9782211312059
13.50
euros

L'avis de Ricochet

Adeline est autiste, c’est-à-dire que son cerveau fonctionne très bien, mais pas comme celui de tout le monde. Encouragée par ses parents et surtout sa sœur aînée, elle aussi autiste, Addie suit une scolarité normale. Enfin, « normale »… Malmenée par sa professeure et les élèves de sa classe, la sensible jeune fille peine à trouver sa place en-dehors du CDI et des livres. Lorsqu’elle apprend que sa ville, proche de Montréal, a été autrefois le théâtre de noyades de « sorcières », elle décide d’en faire un combat. Elle présente un projet de plaque commémorative au conseil du village, afin de rendre justice à ces femmes dont le simple tort à l’époque était leur différence.

Les remerciements finaux semblent indiquer que l’autrice est elle-même une personne autiste, ce qui n’a pas grande importance, si ce n’est dans la façon lumineuse d’exprimer le ressenti d’Addie à chacune de ses interactions. La comparaison avec les sorcières est excellente, pointant d’emblée le discours sur la tolérance et le vivre-ensemble. Répétitif mais curieusement sans insistance, le roman fait passer un joli message tout en préservant une intrigue suffisamment prenante. A lire dès 11-12 ans !

Présentation par l'éditeur

Addie est autiste. Lorsqu’elle apprend en cours d’histoire que sa petite ville de Juniper a persécuté, torturé et exécuté au Moyen Âge des dizaines de sorcières, elle est bouleversée. Ces femmes accusées de sorcelleries n’étaient-elles pas autistes ou neuroatypiques comme elle ? Victime de brimades en classe, Addie se sent particulièrement concernée par leur sort. Elle décide de mener campagne pour que la ville de Juniper rende hommage à ces sorcières injustement traitées.