Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Les enfants de l'antilope : un conte du Sénégal

Conte
à partir de 5 ans
: 9782355042300
12.50
euros

L'avis de Ricochet

Au cœur de la forêt, dans le royaume du Wado, Saayodo, une étoile sur le front, et Fatim, un grain de beauté sur la joue, ont été adoptés par Kéwel l’antilope (ce nom signifie « antilope » en wolof). Au moment de les laisser rejoindre le monde des hommes, elle noue un bracelet de liane tressée à chaque enfant. En arrivant à la cité royale de Nder, Mamassa, femme acariâtre, les reconnait. Pour honorer le roi Brak à la fête annuelle, chaque jeune doit chanter. En espérant se débarrasser d’eux, elle envoie Fatim près d’une fontaine et Fatim près d’un baobab magique. Fatim se sauve grâce à son bracelet de liane. Arrivé près du baobab, l’arbre annonce à Saayodo la mort de sa sœur : il hurle « NOOOOOOOOOOONN ! » Immédiatement, il est enserré par le baobab. Inquiète, la sœur part à sa recherche. Face à la même épreuve, elle sait rester muette. Tous deux sauvés, le Brak ravi par le chant des enfants, les reconnaît. On apprend qu’il a perdu ses enfants après la mort de leur mère et le projet de Mamassa qui voulait les éloigner pour prendre le trône est ainsi dévoilé.


Ce conte traditionnel du Sénégal présente toutes les caractéristiques du merveilleux classique. En l’absence de fées, Mamassa a tout d’une sorcière. On retrouve les sentiments humains et les leçons de vie de la tradition : peine du deuil, jalousie de la marâtre, solidarité des frères et sœurs, respect envers les gens âgés. Il n’y a donc pas beaucoup de surprise dans ce récit qui se déploie un peu lentement au fil de l’histoire illustrée par le très reconnaissable pinceau de Zaü. Un carnet documentaire complète chaque conte : des rudiments de flore, de faune, de d’histoire et de géographie, de cuisine. Une petite invitation au voyage, une ouverture à l’universalité des contes.

Présentation par l'éditeur


Saayodo et Fatim ont été adoptés par une antilope mais, devenus grands, les deux enfants doivent rejoindre le monde des humains. Les voici dans la principale ville du Waalo. C'est l’effervescence : demain, le ri y organise son fameux concours de chant. La terrible Mamassa a, elle, autre chose en tête. Elle veut coûte que coûte faire disparaître les deux enfants !

Du même auteur

L'antilope et la panthère et autres contes africains

Livre-audio
à partir de 5 ans

Diarabi et Mansa

Album
à partir de 6 ans
Avis de lecture

Du même illustrateur

Le prince esclave

Roman
à partir de 11 ans

Les deux colombes

Canopé,
Album
à partir de 5 ans