Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Le vent te prendra

Roman
à partir de 14 ans
: 9782700242843
10.50
euros

L'avis de Ricochet

Un écrivain en panne d'imagination loue un appartement à Crosswind, ville étrange où des vents violents et la neige obligent les habitants à emprunter des passerelles tissées en hauteur entre les tours. Lorsque le réseau de communication est coupé, ils utilisent des oiseaux voyageurs (des fend-la-bise), et l'ensemble de la population craint un mal mortel causé par le Vent Gris. Le premier jour, notre héros encore naïf souhaite rencontrer son propriétaire, Heathcliff. Il découvre un homme aux manières brutales, peu aimable, et une famille désordonnée.
Puis, une nuit, forcé de rester chez Heathcliff car il s'est laissé piéger par une tempête, l'écrivain est interpellé par une femme fantomatique, disant s'appeler Anna et insistant pour rentrer dans la chambre. Très perturbé, il sent qu'une histoire forte est à portée de sa main. Une dénommée Sarah, employée par Heathcliff, va la lui raconter par bribes. Les mots jaillissent alors sous la plume de l'auteur, jusqu'à rejoindre le présent d'une affreuse saga familiale.

Une nouvelle collection est née chez Rageot, « in love ». Le titre fait craindre le pire, puis on comprend le principe : l'auteur doit librement s'inspirer d'un classique de la littérature faisant appel au sentiment amoureux, et concevoir une romance contemporaine, de préférence avec de jeunes héros puisqu'on s'adresse à des adolescents. C'est quand même risqué...
Camille Brissot se sort avec brio des Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë, grâce à un environnement soigné, envoûtant, et une construction gigogne avec des histoires dans l'histoire : le récit par l'écrivain des événements présents, Sarah qui raconte, et le livre en construction du narrateur bien décidé à continuer ce drame passionnel. La relecture de l'original ne se laisse pas écraser par son modèle, et Le vent te prendra témoigne d'un vrai souffle aventureux (sans mauvais jeu de mots) en même temps que d'une intensité resserrée conduisant sans faille vers la fin. Original et puissant de par ses origines, le livre se lit donc d'une traite et donne envie d'aller jeter un œil aux autres titres.

Présentation par l'éditeur


Une passion absolue écrite au scalpel par une jeune auteur subjuguée par Emilie Brontë et Les Hauts de Hurlevent.


Usant d’un fantastique subtil et s’appuyant sur la séduction de son narrateur romancier, Camille Brissot dépeint les tourments de l’orgueil et les ravages de l’amour impossible.